Vence

 

Novembre 2015

Le 26 Novembre

Soirée commerçants et acteurs économiques pour :

« La stratégie commerciale de Vence »

 

Voila une démarche dynamique et de bonne augure pour notre ville qui cherche à se renouveler, à s’adapter à l’environnement économique nouveau.

En effet, la dernière étude qui datait de 2007 semblait ne plus convenir, voila pourquoi Mme Marie-Pierre ALLARD a demandé de mettre en place cette étude bien plus actuelle.

Se réinventer sans cesse, remettre en question le décor économique, valoriser le patrimoine et unir les acteurs commerçants…voici un menu intéressant pour 2016.

Le résultat du diagnostic effectué par Mr LEGRENNE (Cabinet Convergences CVL) et Mr DUVAL (Cabinet Atouts France) est avant tout une mine d’éléments à réfléchir et à mettre en pratique concrètement.

L’environnement exceptionnel, la richesse du patrimoine artistique et culturel, l’authenticité Vençoise, sont des atouts majeurs à valoriser afin de mettre en avant une identité de caractère et solide face à des acteurs économiques superficiels et polluants. 

« A Vence, le tourisme, le commerce et la vie culturelle sont marqueurs d’une identité territoriale forts. »

Comment les commerces s’organisent ensembles ?  Y’a-t-il un parcours réfléchi et des horaires adaptées pour mettre en bouche le touriste ? Quelle passerelle entre la Chapelle Matisse (50 000 visiteurs/an) et le centre ville ?

C’est un enjeu primordial que de redonner une cohésion et une unité au centre ville, de renforcer l’offre de produits locaux et renforcer l’offre culturelle.

Il faut aussi travailler en dehors de la saison estival, aller chercher une nouvelle clientèle (le secteur affaires par exemple), rapprocher tourisme et commerce… Pourquoi pas la mise en place d’un City Pass ? Pourquoi ne pas adopter une stratégie d’accueil des autobus touristiques ?

« Vence est un centre commercial à ciel ouvert, les choses sont très claires en bas il faut qu’elles le soient en haut. »

« Innovants et courageux vous devez saisir les opportunités. »

Il me vient alors à l’idée de réfléchir à l’élaboration d’une « Wonder–box Vence et alentours », de la mise en place d’un circuit touristique avec des vélos taxis, ou encore une restauration rapide avec des gnocchis frais…Je me prend à rêver, portée par le discours final de Mr Le MAIRE, qui se veut confiant et heureux de la dynamique mise en place. Alors aux armes citoyens, et heureux allons flâner et consommer local !

Delphine GUIRAO

nov dec-2015 061
nov dec-2015 061

nov dec-2015 069
nov dec-2015 069

nov dec-2015 090
nov dec-2015 090

nov dec-2015 061
nov dec-2015 061

1/4

Le 25 Novembre 2015

Conseil Municipal des Jeunes

 

Introduction

Cathy Le Lan puis Jacqueline Lebreton puis Loïc Dombreval prennent la parole.

« Après le Conseil Municipal des Vieux voici le Conseil Municipal des Jeunes » (sic) issu de la Commission Extra-Municipale n° N+1. C'est le premier du genre à Vence. Il est constitué pour deux années.

Il y sera question de Sport, Culture, Animation et Développement Durable etc... Le Maire explique les attributions et contraintes des Conseillers et attend un nouveau regard sur la ville. Ils sont seize, généreux et désintéressés. 8 collégiens, 8 lycéens.

Espérons qu'ils ne demanderont pas davantage de frites au réfectoire.

Cathy Le Lan reprend leurs missions et explique ce qu'est la Charte. Une réunion au moins par trimestre  s'organisera.

Ensuite chacun  des conseillers se présentent. Voir la vidéo. Chacun  présente aussi succinctement son ou ses projets (ouf, pas de frite). La-Yat du service Jeunesse édicte le calendrier puis Loïc Dombreval  conclut en redisant le bonheur d'avoir vécu ce premier Conseil.    La Courge est émerveillée de voir ces jeunes qui ont renoncé pendant deux heures à se détacher de leur téléphone portable. On peut donc leur faire confiance. «  Pas de frites, pas de portable, presque saints » 

La Courge

Le 21 novembre 2015

Dans l’intensité de l’Oxygène

 

A la Chapelle Sainte Bernadette se tient actuellement une expo.

 

 

Pleine de vie, d’ardeur, d’étonnements et d’allant.

Elle matérialise la convergence entre l’association NOMAD et de nombreux artistes, des plasticiens qui habitent l’espace du lieu, le potentialisent, le multiplient.

 

Depuis des décennies, 28 ans, Nomad va de l’avant, portant des projets qui se placent sous une phrase de Raoul Follereau mise en exergue : Ce n’est rien que de vivre, il faut aimer.

Il faut oser ce mot aimer, et il nous est plus que jamais nécessaire…un viatique pour traverser les jours que nous connaissons.

 

Nomad, l’aventure solidaire. En l’occurrence, l’aventure  se déroule du Sénégal en Inde, pour les enfants des rues, ou par l’installation d’une centrale solaire. Point de mots creux, pas de vagues discours mais des actions ciblées, présentant des buts, des solutions répondant à une situation concrète, des études de faisabilité…et une matérialisation  dans la solidarité.

 

La chapelle Sainte Bernadette s’est animée, ce samedi 21 novembre, elle a vibré sous les pas d’une assistance fournie qui a découvert les œuvres réunies sous un titre révélateur : Oxygène. Arletty posait déjà la question en son temps : est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ?

(...)

DSCF1172
DSCF1172

DSCF1174
DSCF1174

DSCF1191
DSCF1191

DSCF1172
DSCF1172

1/7

Le 22 novembre 2015

Concert Syrinx – Musique de chambre

 

Un vieil adage prétend que « la musique adoucit les moeurs » : voilà ce que les auditeurs ont pu constater ce dimanche avec Syrinx. Le concert s'ouvre sur un Quatuor de François Devienne où dominent le basson d'Olivier Ferral et le violoncelle de Thierry Trinari . S'ensuit un autre quatuor surnommé « Américain » d' Anton Dvorak ; oui oui , celui là-même qui composa « La Symphonie du Nouveau Monde » .

 

Ce quatuor en fa majeur, interprété par les « Maiakovski » Violaine Darmon et Arnaud Chaudruc aux violons, Hélène Coloigner à l'alto et Thierry le bien nommé, précède une pièce de Johannes Brahms lors d'un « Quintette pour clarinette et cordes en si mineur » . C'est Frédéric Richirt qui tient la clarinette.

 

Les applaudissements prouvent que les concerts se suivent et ne se ressemblent pas... sauf à Vence où l'on se régale à chaque fois.

La Courge

Le  22 novembre 2015

Cérémonie de cloture des 21ème Rencontres

                                                  de Culture et Cinéma

 

Les 21e s’achèvent ce dimanche à l’issue d’une programmation inédite lors des années précédentes : en effet, les cinéphiles ont pu découvrir uniquement des films en avant-première, c’est une gageure, mais ce choix de l’équipe de l’association de Culture et Cinéma s’est révélé payant. Le public a été au rendez-vous, toutes les séances ont fait salles combles ! Cette année ce ne sont pas moins de 16 films et 8 courts-métrages qui affirment la pertinence et confirment la persistance de Culture et Cinéma qui fête aussi ses 30 ans avec la réunion de tous les membres du conseil d’administration des origines à nos jours ! Lors des deux réceptions d’ouverture et de clôture, les élus ont réaffirmés leur soutien à l’association, et le désir que le cinéma Casino de Vence demeure actif face aux menaces « des géants » qui risquent de phagocyter le public vençois pourtant chouchouté avec une bonne programmation et le prix des billets accessibles au jeune public, et pour les adhérents de Culture et Cinéma (10 euros la carte d’adhérent).Nous attendons les 22e ! Bravo aux bénévoles de Culture et Cinéma, et merci à tous ceux qui aident financièrement et par leur volonté politique à maintenir l’existence d’un outil culturel indispensable. Info@culture-cinéma.com

                                                                      Joy

CLOTURE 6
CLOTURE 6

CLOTURE 5
CLOTURE 5

CLOTURE 1
CLOTURE 1

CLOTURE 6
CLOTURE 6

1/6

Le  19 novembre 2015

 Cérémonie d’ouverture des 21ème Rencontres de Culture et Cinéma

 

Ce soir à la Salle des Meules, siège de Vence Cultures l’équipe de l’association venço-gaudoise Culture et Cinéma reçoit, dans une salle pleine à craquer les aficionados du cinéma du monde entier pour célébrer l’ouverture de son 21ème festival en présence de Loïc Dombreval, maire de Vence, de Jacques Vallée adjoint délégué à la culture & au patrimoine, de Cristine Faity adjointe déléguée aux sports, vie associative & jumelage et de Simon Pégurier, conseiller municipal & conseiller communautaire.

Culture et Cinéma est une association qui fête cette année ses 30 ans. Présidée par Jacques Lemaire de La Gaude qui nous présente le programme de cette année avec pas moins de treize films, tous  en avant-première, grande nouveauté de cette année. Treize pays sont représentés à travers cette production cinématographique, dont l’Islande, le Japon, la Croatie et la Chine. Une programmation dont les thèmes sont axés sur le besoin d’amour, sur la transmission des valeurs entre les générations, la maladie, le handicap ou encore les blessures de la guerre. Sujets lourds mais essentiels à la compréhension de notre monde. Car, quel est le rôle du 7ème art, si ce n’est celui de  fenêtre par laquelle nous observons le monde d’aujourd’hui, d’hier et de demain.

Des invités prestigieux comme Michel Leclerc (Le Nom des Gens), Nicolas Pariser (gagnant du prix Jean-Vigo  en 2010 pour son court-métrage La République) ou encore Thomas Perrier (Les Grands Moyens) iront tout au long du festival à la rencontre du public à travers différentes conférences.

Partenaire et acteur incontournable de cet évènement, mais aussi tout au long de l’année, le cinéma Casino de Vence affiche une santé de fer, grâce à un public fidèle et de plus en plus nombreux. Il faut dire que la qualité et la variété des programmations ont de quoi gâter les spectateurs en quête d’excellence et de projection de qualité (conférence les jeudis soirs, diffusion en direct d’opéras et de ballets en association avec  le Royal Opera House), sortant bien souvent des sentiers battus et faisant la part belle au cinéma indépendant, s’affranchissant ainsi  du dictat des blockbusters qui asphyxient parfois nos salles. L’association Culture et Cinéma comptant sur Vence quelque 300 adhérents.

Notre petit cinéma a donc encore de beaux jours devant lui, profitons-en pour rappeler que les enfants de moins de 14 ans bénéficient encore cette année de places à  3 €, aucune excuse pour ne pas initier nos têtes blondes à la magie de la salle obscure.

Hélène Legris

 

http://www.culture-cinema.com/

http://www.vence.fr/operas-et-ballets-retransmis-au

Dans le cadre des 21èmes Rencontres Cinématographiques organisées par Culture & Cinéma du 16 au 22 novembre à Vence, nous vous proposons des interviews de réalisateurs participants à cet événement : Nicolas Pariser pour son film "Le grand eju", Michel Leclerc pour "La vie très privée de M. SIM" et Thomas Perrier deux fois primé à Vence : en 2008 Prix du public des 14èmes Rencontres et 2015 Prix du public pour "Jardin sur cour" sélection Cmédie.

AMP_2805 M
AMP_2805 M

AMP_2815 M
AMP_2815 M

AMP_2806 M
AMP_2806 M

AMP_2805 M
AMP_2805 M

1/3

Message de Peter Labonte Maire de Lahnstein

Message de la Ville de Lahnstein et de son Maire Peter Labonte adressé à la Ville de Vence ainsi qu'au Comité de Jumelage, à la suite des attentats de Paris du 13 novembre 2015.

"Cher Loïc, Chers amis du comité de jumelage,

Pour la deuxième fois en une année, votre pays connaît l’horreur d’un attentat qui a coûté la vie à de nombreuses personnes, fait un nombre encore plus important de blessés graves et en a traumatisé des centaines. C’est avec effroi que nous avons pris connaissance de cette tragédie à travers les médias.

Selon notre Président Gauck, nous n’avons jamais été aussi près de la France et le deuil ne s’arrête pas à nos frontières. De même, la Chancelière Merkel s’est exprimée par ces mots : « Nous pleurons avec la France ».

Les habitants de notre ville de Lahnstein et, tout particulièrement, les membres du comité du jumelage, vous disent leur compassion. Nous partageons votre deuil et espérons que les blessés et leur famille garderont espoir. Nous sommes à vos côtés.

Cette folie meurtrière, cet attentat au cœur de la capitale, ne touche pas seulement Paris, mais la France entière, l’Allemagne et l’Europe. C’est une atteinte à la liberté ainsi qu’à nos valeurs communes.

Que l’idéal porté par notre longue amitié et par notre coopération continue d’être le modèle d’une entente vécue entre les peuples et nous préserve de bien des maux.

Nos concitoyens luttent à vos côtés contre le terrorisme et témoignent de leur émotion à l’égard de ceux qui sont touchés par les attentats de Paris.

Que la France et l’Allemagne ne cessent d’être les pionniers pour bâtir ensemble une Europe démocratique, garante de la paix pour tous.

La ville de Lahnstein avec le comité du jumelage vous adressent, Monsieur le maire ainsi qu’à tous les Vençois, leurs sincères condoléances.

Bien amicalement, 
Peter Labonte Maire de Lahnstein

Please reload

Vence, le 15 novembre 15

Une ville dans le deuil et dans la vie.

 

Entendu dans la rue, cheminant vers le monument aux morts, où doit se tenir le  rassemblement organisé par la Mairie, pour dire notre présence face aux carnages terroristes :

  • on va où ? un petit enfant de huit ans pédale sur son vélo, jouxté par une grande personne qui lui précise : on va là où l’on a chanté la Marseillaise l’autre jour.

  • Et pour faire quoi ?

  • Pour dire notre solidarité avec les familles dont les membres ont été tués ou blessés.

  • C’est pour ça qu’on est là ?

  • Oui.

  • Alors c’est bien.

Ce dialogue entre une adulte et un enfant dit beaucoup : l’horreur des jours traversés depuis vendredi, la nécessaire explication, la nécessaire présence pour que l’unité s’exprime et fasse bloc contre le goût frénétique et fanatique du sang.

 

 

Au cimetière, environ 1000 personnes ont répondu à l’appel de la Municipalité. On s’embrasse, se salue, on se demande : comment ça ? Mais ça ne peut pas aller bien, vraiment. Chacun porte en soi cette blessure de 350 blessés et de 130 morts, touchés dans des lieux qui nous sont chers parce qu’ils sont de partage : le stade et la joie du sport, le Bataclan et la jubilation de la musique, les terrasses de café et le choc des verres qui dérident la face.

 

Joie, jubilation, partage : tout ce qui est insupportable aux cavaliers de l’Apocalypse, aux adeptes de la mort (ce « viva la muerte nous rappelle de bien tristes temps), aux fanatiques de la fin des temps qui ne peuvent concevoir la vie que sur un mode mortifère.

 

Mille Vençois pour dire non à cette furie de sang et de haine. Et nous nous retrouvons, dans la défense de ce que nous sommes, humanistes et ouverts à la vie, unis dans la défense de notre République qui permet l’unité dans la diversité.

 

Et le discours de Loïc Dombreval, Maire de Vence, répond d’une façon claire et profonde, humaine et sobre à l’attente de ces concitoyens qui ont convergé pour se tenir chaud en ces temps de froidure.

 

Les premiers mots de M. Le Maire savent dire à quel point nous sommes assaillis par la tristesse. Ils disent ce qui nous dépasse et nous paralyse :  le dégoût et l’effroi. La pensée va spontanément vers ces familles frappées par le deuil, vers cette jeunesse attaquée et meurtrie, ces amours abrégées.

 

Les phrases vont au cœur de nos détresses et appellent le recueillement.

Face à l’horreur propagée, il faut saluer ceux et celles qui oeuvrent pour protéger et assister. Les Policiers, la Gendarmerie se dévouent et assuemnt pleinement les

risques inhérents à leur métier pour que la sécurité soit préservées, les Pompiers ont accompli un travail exemplaire pour que soient sauvées des vies, et le corps médical dans son ensemble a fait preuve d’un total investissement. Ainsi perdure la société française quand elle est agressée, en répondant par le dévouement et l’humanité.

 

Il nous faut puiser des ressources positives dans nos acquis, dans notre capacité à « vivre ensemble ». M. Le Maire insiste ainsi sur ce que voudraient engendrer les barbares, et sur les valeurs qu’il nous faut mettre en œuvre. Face à « la colère, l’émotion et le dégoût », il  nous faut faire preuve de « calme, de force et de détermination ».

 

Ils veulent nous effrayer, nous resterons calmes,

Ils veulent notre colère, nous saurons rester impassibles.

 

Impassibles, et  fraternels, à l’image de ce rassemblement qui a su unir tous les âges, toutes les composantes de notre ville. De fait, L’unité est maintenant notre devoir souligne avec force le premier magistrat de notre ville.

 

De cette unité nous aurons bien besoin, pour tenir bon dans les jours qui viennent car, face à la barbarie il nous faudra résister, résister pour vivre ensemble et debout.

 

Lors de la dispersion de ce rassemblement, le temps était déjà un peu moins lourd.

Ainsi va une cité, fondée sur des valeurs et les cultivant.

 

Pour Vence-Info- Mag.

Yves Ughes.  

Communiqué de la Ville de Vence – 14 Novembre 2015

 

Attentats meurtriers du 13 novembre : les conditions de sécurité renforcées à Vence

Toutes les manifestations sont annulées. Grand rassemblement de solidarité Dimanche 15 Novembre à 11h45 au Monument aux Morts

Le Maire de Vence a organisé une réunion avec les élus et les services municipaux en mairie ce matin, après avoir pris l’attache des services de l’état - Préfecture et Gendarmerie Nationale - dans le prolongement de la décision du Président de la République de décréter l’état d’urgence pour une durée de 12 jours, à la suite des terribles et meurtriers attentats du vendredi 13 novembre à Paris.

Sur la ville de Vence, les effectifs déployés tant par la police municipale que par la gendarmerie sont renforcés, et des patrouilles régulières sont organisées.

Le dispositif Vigipirate est pleinement actif, certaines dispositions déjà prises sont renforcées. Ainsi, la sécurité des entrées et sorties d’école sera elle-même renforcée dès demain : concernant l’école St Michel – Toreille, les entrées et sorties se feront en un seul point d’accès, sur Toreille.

Par respect pour les victimes et par solidarité pour tous ceux qui ont été touchés par les dramatiques attentats de Paris, les manifestations organisées ou couvertes par la commune sont annulées ce week-end.

Demain Dimanche 15 novembre, à 11h45 au Monument aux Morts, sera organisé un rassemblement de solidarité où tous les Vençois sont conviés.

 

Cérémonie du 11 novembre

 

Après la messe en la Cathédrale de Vence s’est tenue la cérémonie aux Monuments du cimetière du centre-ville suivie du défilé parti du cimetière en direction de l’ONAC avec une navette en bus pour rejoindre le lieu de la cérémonie.

 

A 11h30 commence la cérémonie officielle à la Maison de Retraite de l’ONAC suivie d’un apéritif d’honneur animé par Lo Cepon, la Marseillaise est chantée par les enfants des écoles de Vence.

 

Outre les élus locaux on peut noter la présence de : Armée de terre, 1er RCA de Canjuers, CIRFA, l’éducation nationale et les établissements scolaires (écoles Marc Chagall, Saint Michel, Toreille, Le Suve, collège de La Sine et lycée Henri Matisse), Maison de retraite de l’ONAC, médiathèque municipale, caserne de Vence SDIS 06, associations patriotiques et ordres nationaux, amicale des Pompiers de Vence, Culture et Bibliothèque Pour Tous, comité de Commémoration d’époque, Lo Cepon...

 

Sur la place Maréchal Juin les militaires de Canjuers présentent des véhicules dont le fameux char Leclerc (voir notre reportage complet sur cet engin exceptionnel).

Interview du chef de char
Interview du recordman du monde de tir longue distance.
Hommage à Lazare Ponticelli
Cérémonie à l'ONAC
Cérémonie au cimetière (1re partie)
Cérémonie au cimetière (2me partie)
sourcils 3
sourcils 3

sourcils 1
sourcils 1

sourcils 2
sourcils 2

sourcils 3
sourcils 3

1/3

Le 8 novembre 2015

«  Un simple froncement de sourcil » 

 

Tu flânes dans les rues de Vence un dimanche de novembre, tu passes devant de petit Théâtre de l'Avant-Scène et tu entends des bidonnages de rires en cascades. Ah ça ! mais qu'est cela ? Ce sont les Comédiens du Théâtre du Phoenix qui font leur répétition générale : « Un simple froncement de sourcil » et ça te rappelle tes propres répétitions générales et aussi quelques autres.  En cachette, tu t'immisces et là, toi aussi tu te bidonnes. Comédiens retardataires, contestataires, réfractaires, amnésiques... Metteur en scène rouspéteur, pointilleux, pinailleur, perfectionniste... Auteur capricieux, prétentieux, suffisant... Tout y est : on s'y croirait.               

La Courge

Le 7 novembre 2015

Premier Grand Prix de  Danse Sportive de la ville de Vence

 

 

Dimanche, le gymnase Maxime Candau accueillait le premier grand prix de danse sportive organisé par l'Association de Danse Sportive de Vence (ADSV06)*, sous la présidence de Pierre Aboussouan. Il a réuni 124 couples venus de toute l'Europe.

 La danse sportive et artistique est une discipline qui se pratique en couple. Il s’agit d’un sport de compétition, codifié et structuré. Deux disciplines se côtoient, les danses latines: samba, chat-chat-chat, rumba, paso-doble, jive; et les danses standards où les partenaires sont toujours en contact: tango, valses, Quick-step, slow-fox. Latines ou standards, ces danses sont évolutives, les couples se déplaçant tout autour de la piste.

 Ce beau spectacle, présenté pour la première fois à Vence, a comblé les amateurs de danse et les spectateurs curieux.  Espérons que cette compétition aura fait naitre des vocations et ainsi concrétiser le vœu du Président de l'ADSV06 : créer une équipe de qualité pour les championnats de France et pourquoi pas, par la suite, accéder aux compétitions internationales. Rendez-vous est pris pour l'année prochaine.

                                                                           Jean Seguin

 

 * L'association est affiliée à la fédération française de danse reconnue par le ministère de la jeunesse et des sports. Pour tout renseignements: http://adsv06.super-h.fr/

 

Eliminatoires

Le Gala

Le 7 novembre 2015

Défilé de Mode démocratique

 

Un défilé que l’on pourrait qualifier d’œcuménique, réunissant comme dans la chanson, « les cheveux gris, les cheveux blonds ». Sur l’impulsion d’Estelle, patronne du restaurant Le Démocrate situé dans la Galerie du Casino, avenue Rhin et Danube, quelques magasins de Vence ont ouvert leur boutique de façon inhabituelle, habillant des mannequins d’un soir pour une présentation autour des tables. CCDK, Carlyne M., Paranoïd, So’Hom, Jardins Secrets, et Les Yeux Rouges qui ont désormais diversifié leur activité.

 

Des mannequins masculins : Bryce, Jérémy et Sam, et de très jolies jeunes femmes pour les accompagner : Émilie et Sandrine et leur Show INDRA, organisant la chorégraphie pour Céliane, Arwa, Chloë et Marie-Ève. Toutes et tous maquillés et coiffés par Miss Malou et OUKX.

 

L’équipe du Démocrate ne fut pas en reste, en salle avec Bonnie, Christine, Lia et Véronique,  présentant dans leurs robes noires un défilé d’assiettes garnies de mets délicieux : foie gras au chutney de figues, suprême de volaille au gratin et légumes, pour terminer sur un fondant chocolaté praliné, repas préparé en cuisine par Arnaud et Gilles. Les images d’Artistic Photo seront disponibles au Sudio avenue Marcelin-Maurel dans le courant de la semaine.

Nelly ORENGO

Le 7 novembre 2015

AVF VOUS OUVRE DE NOUVEAUX HORIZONS

 

Vous changez de ville ? Vous venez d’arriver ? Quelle chance d’être accueilli par une si belle journée d’automne, un novembre avec des températures records ! Les 70 bénévoles de l’Accueil des Villes Françaises (AVF)  vous aident à effectuer des démarches, vous font découvrir Vence et les alentours, vous guident dans vos choix d’activités. On vous propose des ateliers d’art, des jeux, des ateliers linguistiques, des animations ponctuelles, des ateliers de cuisine ou d’informatique, un peu de sport et des randonnées (les plus prisés).

Horaires de permanence : le lundi et le mercredi de 15h à 17h30 ; le vendredi et le samedi de 9h30 à 12h (tél : 04.93.58.36.71 – e-mail : venceavfaccueil@ymail.com)

Les cafés du samedi matin : rejoignez-les, chaque deuxième samedi, à partir de 11h, à l’Accueil, Place du Grand Jardin – un moyen de faire connaissance, de rencontrer les animateurs ou simplement de bavarder.

Natalia Florescu

Le 7 novembre 2015

CHEZ EUX, L’EAU NE CIRCULE PAS DANS DES TUYAUX

 

J’arrive au Grand Jardin pour filmer le grand rassemblement des bénévoles de l’Accueil de Villes Françaises et je vois la Place partagée en deux : d’un côté l’AVF et de l’autre, le Groupement des Femmes Vence-Ouahigouya. Il me reste quelques minutes, alors je vais jeter un coup d’œil. Une petite brocante est organisée par ce Groupement, association autonome issue de Comité de Jumelage de Vence/Ouahigouya qui travaille avec l’Association des Femmes Burkinabé de Ouahigouya (AFBO)  http://www.burkinafaso-cotedazur.fr/vence-ouahigouya-femmes

Le traditionnel Couscous Royal (soirée dansante, ambiance piano-bar) aura lieu le samedi 21 novembre 2015 à 20h, à la Salle Falcoz à Vence. Le bénéfice de cette soirée sera affecté à la fabrication de pousse-pousse à eau.

Natalia Florescu

2015-11-07 15.37.01
2015-11-07 15.37.01

2015-11-07 15.32.22
2015-11-07 15.32.22

2015-11-07 15.37.01
2015-11-07 15.37.01

1/2
Sarod Inde du Nord
Sarod Inde du Nord

oud_Maroc,_Algérie,_Tunisie,_Egypte,_Irak
oud_Maroc,_Algérie,_Tunisie,_Egypte,_Irak

2015-11-07 15.21.14
2015-11-07 15.21.14

Sarod Inde du Nord
Sarod Inde du Nord

1/8

Le 6 novembre 2015

Conférence Jazz et Orient

 

Ce samedi à l'auditorium du Conservatoire Cédric Fioretti, directeur de la médiathèque de Vence à l’invitation de Stéphan Bergeon, directeur du Conservatoire, nous a convié à une conférence sur le Jazz et l'Orient. Vaste et passionnant programme.

Dans un premier temps il a bien fallu planter le décor et tenter de définir les limites de cet Orient au sein duquel et par lequel le jazz à connu une extraordinaire évolution, créant un style à la fois unique et protéiforme. Passant par la Tunisie, la Turquie, l’Arménie et même l’Iran, Cédric Fioretti nous entraîne dans un périple et une découverte d’artistes tels que Rabi-Abou Khalil, Dafher Youssef ou Aziza Mustafa Zadeh, virtuoses de l’oud pour les deux premiers, et du piano pour la dernière.

Complètement néophyte en terme de culture jazz (même si je connais mon Coltrane et mon Mingus) j'ai été totalement happée par l'histoire de cette rencontre entre deux styles musicaux complexes et codifiés. Il faut dire que notre orateur, a su captiver son public dès le début de son intervention en nous présentant une collection d'instruments orientaux appartenant à la ville de Vence. Le saviez-vous ? Plus d'une centaine d'instruments ont été achetés il y a une vingtaine d'années par la commune à un collectionneur privé. Il serait intéressant d'en faire une exposition, ces instruments étant stockés pour le moment au château de Villeneuve, et pourquoi pas de créer une section spéciale au Conservatoire pour faire vivre ces instruments magnifiques.

D'abord rencontre de deux styles, de deux traditions, de deux modes musicaux, se superposant, s'associant, se digérant pour ne devenir qu'un, le jazz et la musique traditionnelle orientale ont fini par fusionner, créant ainsi un vrai métissage de deux mondes et de deux cultures. Finalement, ainsi qu’on le dit communément, la musique est et restera une passerelle indéniable entre les Hommes.

Hélène Legris

 

Le 4 novembre 2015

Boulevard Paul André, les Champs Elysées vençois

 

Après nous avoir présenté Melle XX (je n'ai pas saisi son nom) ingénieure, monsieur YY (même remarque) éminents représentants de la Métropole, Patrick Scalzo, adjoint aux travaux et à d'autres choses encore, rappelle la nécessité d'intervenir sur le boulevard Paul André que d'aucuns nomment  «  les Remparts ». Leur état de délabrement donne une piètre image de marque de notre belle ville. Il est également urgent de procéder à la réfection des réseaux d'eau, d'électricité et autre qui seront enterrés. Les quatre ruelles qui aboutissent  sur ces remparts seront incluses dans ces travaux. Les experts ont déterminé qu'il n'est point besoin de consolider les murailles car nos ancêtres ne construisaient pas des algécos.

Deux tranches de travaux sont à  prévoir : la 1° de Janvier à Mai 2016 pour la réfection des réseaux enfouis et la 2° de Septembre à Octobre  (hum) Novembre 2016 aussi pour les travaux d'embellissement qui répondent à l'esthétique de Marcellin Maurel . Les lanternes seront changées ce qui va donner lieu à du crêpage de chignons quant à la forme, la taille, la couleur et la puissance desdits lampadaires. Contre la muraille, un trottoir d'un mètre de large empierré puis une chaussée de 2,60 m  (ou 2,80) et deux arrêts-minute viendront tenir compagnie aux tilleuls séculaires qui, paraît-il, refusent de fleurir depuis deux ans. Point de stationnement, quelques vélos, peut-être ?

Sinon des bancs pour admirer le paysage, beaucoup de bancs ( il est interdit de les déplacer même si l'on estime qu'ils seraient mieux ailleurs, ndc* ) le tout pour un total à ce jour d'un petit million d'euros, tout petit.

La Courge 

 PS - Les utilisateurs de garages sont priés de se faire connaître en Mairie afin de déterminer au mieux leurs besoins et les solutions pendant les travaux. 

           * note de courge .

 

 

2015-10-31 16.26
2015-10-31 16.26

2015-10-31 16.28
2015-10-31 16.28

2015-10-31 16.32
2015-10-31 16.32

2015-10-31 16.26
2015-10-31 16.26

1/4

Le 3 novembre 2015

Le Petit Prince à Vence

 

Je suis venue ce samedi assister à une représentation du Petit Prince de Saint Exupery mise en scène par Ralf Schütte et interprétée par Sylvie Reverchon dite Sylvie Petit-rêve. Le tout dans notre superbe petit théâtre Vençois de l'Avant-Scène orchestré de main de maître par Jacques Fournée.

Très belle pièce magnifiquement interprétée avec bruitages, ombres et lumières, divers jeux de rôles enchanteurs pour une actrice qui permet de découvrir ou redécouvrir fidèlement le Petit Prince. Une vision à la fois innocente et profonde de la vie.

 Allégorie après allégorie, on apprend le monde à coeur ouvert du Petit Prince. 

Au fil de ce voyage astral dans le désert, on rit, on réfléchit, on s'émeut, on contemple, on cache quelques larmes...

"On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux" (Le renard, 7ème planète).

 

Emmanuèle Pillard-Le Breton.