Janvier 2016

Vence

 

Le 31 janvier 2016

Les voeux de Anne SATTONNET

 

Il y a foule au Mas de Vence pour les vœux de la Conseillère départementale et Première adjointe de la ville de Vence Anne SATTONNET. Parmi les élus, officiels et amis, citons Pierre Laffitte, Loïc Dombreval, Michel Meïni, Jean-Michel Sempéré, Vanessa Antourel-siegel, Christian Iacono, Christine Faity, Laurence Imperaire-Boronad, Guilaine Debras, Simon Pégurier, Eve Canu-Temmam, Dominique Romeo, Jacques Vallée, Patrick Scalzo, Frédéric Poma, Olfa Mahjoubi et bien d’autres.

Au cours de son exposé, Anne Sattonnet développe les actions menées sur le canton, « le plus grand en superficie mais aussi le plus beau » aime-t-elle préciser. Et des actions il y en a à foison tant l’élue tient à être présente sur le terrain. Elle rappelle notamment les dossiers sensibles tels que le Pra de Julian et le quartier Matisse, mais aussi les dossiers sur le social et l’éducation.

 

En conclusion la Conseillère départementale revient à sa conception de la vie politique : « Il y a deux façons d’exercer la politique : celle d’avoir le pouvoir sur les autres, et celle d’avoir le pouvoir de changer les choses », et de souhaiter « que chaque élu mette en cohérence sa parole et ses actions et respecte ses engagements, parce que la vie politique ne se relèvera pas d’une énième déception de nos concitoyens ».

 

Avant de se retrouver autour d’un verre, toute l’assemblée a entonné la Marseillaise, suivie d’une salve d’applaudissements.

 

Marcel Orengo

Le 30 janvier 2016

7e CONCOURS INTERNATIONAL DE FLÛTE TRAVERSIERE

 

Toute la journée, différents niveaux, du débutant au confirmé, les flûtistes ont participé au 7e concours international de flûte traversière.

Ne pouvant filmer l'ensemble des compétitions, j'ai choisi de m'intéresser aux élèves qui ont débuté en septembre 2015.

Je n'ai pas été déçu, car .....

Je m'arrête d'écrire. Regardez plûtot la vidéo ci-contre.

 

                                                                   André MARIE pour VIM

Le 28 janvier 2016

Forum sur la transition énergétique 

[Hélène Legris]

 

La salle des pompiers est bondée en ce jeudi 28 janvier à Vence. A l'appel de l'association Écologie pour Vence, de nombreux vençois ont répondu présent afin de réfléchir ensemble aux initiatives qui pourraient être mises en place dans notre ville dans le cadre d'une transition énergétique alliant développement durable et respect de notre environnement dans l'avènement d'une société plus juste .

 

Écologie pour Vence est une association jeune d'une douzaine d'année créée à l'initiative de Patrice Miran et présidée aujourd'hui par Bernard Barbaroux qui n'ont pas attendu que l'écologie et le développement durable soient dans l'air du temps pour en faire leur cheval de bataille.

Cependant il ne faudrait pas réduire le champ d'action de l'association à l'écologie

puisqu'aujourd'hui si tant de vençois se sont déplacés, c'est avant tout dans le but de réfléchir aux moyens qui pourraient être mis en œuvre au quotidien, à petite échelle, pour que nous réussissions au mieux à tendre vers de nouveaux modes de vie, de partage et de consommation qui rendent nos sociétés plus heureuse, plus juste et plus pérène.

Pierre Rabhi, grand maître à penser de ce courant nomme cela la « sobriété heureuse » et là est vraiment le noyau de l'action : comprendre que le bonheur n'est pas forcément là où l'on nous pousse gentiment mais sûrement dans le dos, nous faisant croire que le bonheur réside dans nos possessions matérielles faisant fi d'où elles viennent et de ce qu'elles engendrent de négatif sur le plan économique et humain dans la surconsommation.

La diffusion du film de Mélanie Laurent et Cyril Dion : « Demain » à Vence a attiré près de 1500 personnes au cinéma Casino, chiffre honorable s'il en est, montrant l'intérêt, si ce n'est le plébiscite des habitants quant à un nouveau modèle de société. Ce film qui met en lumière d'autres façons de produire, de consommer et de partager est un rayon de soleil dans le marasme écolo-sociétal qui semble pointer son nez à l'orée du XXIème siècle.

Le 27 janvier 2016

Signature du Pacte Culturel

(JOY)

 

C’est au désormais  Musée de Vence,  jusqu’ici Château des  Villeneuve, lieu de distinction s’il en est, et non plus «  château  de la belle au bois dormant » comme sous la gestion précédente, que le pacte culturel entre l’Etat et la ville de Vence se scelle lors  d’une sympathique cérémonie qui a réuni les personnalités des  administrations concernées, des élus, des cadres culturels, des  artistes …

M. Marc CECCALDI, directeur de la DRAC nous dit « que le pacte  culturel est un instrument de contractualisation lancé en juin 2015  entre l’Etat représenté par la Drac et la ville. Les objectifs  et  leurs consolidations par les acteurs culturels sont définis pour  trois ans, les budgets sont eux-mêmes stabilisés sur ces trois ans,  ce qui est une bonne nouvelle par les temps difficiles que nous  vivons où les budgets  s’érodent voire sont en baisse drastique !

C’est un engagement réciproque : le comité de suivi confronte les  mises en place des projets et fait le lien entre la Drac et la  commune. Par exemple la Drac soutien les expositions du musée et les  projets pédagogiques du champ de l’éducation artistique pour attirer  les publics,  en particulier les jeunes par différentes interventions  … La démocratisation culturelle s’inscrit dans ce contexte.

(...)

Le  27 janvier  2016
Le fils de Saul de LAZLO NEMES  au cinéma Casino

(Joy)


En prolongation de l’émouvante cérémonie de la remise de la médaille  des « Justes parmi les nations » à la famille Ordan, le 25 janvier,  il a été programmé LE FILS DE SAUL au cinéma Casino.
 Le 27 janvier est la journée internationale de la commémoration de  l’HOLOCAUSTE.   Il y a 70 ans était libéré le camp d’AUSCHWITZ.


Ces séances publiques du lundi  et du lendemain pour les lycéens, ont  été organisées de concert par l’association YAD VASHEM, les services  culturels de la ville de Vence et M. Borecca gérant de la salle.  
Etaient présents, J. Vallée délégué à la culture, Jean Iborra  directeur des affaires culturelles, Christine Faithi chargée de la  vie associative, mesdames Ambacher et Tafani pour l’association Yad  Vashem….


Marc Chaix de Culture et Cinéma présente le film et anime la  discussion après la projection …


Le réalisateur est un hongrois de 38 ans, c’est son 1er long métrage, (...)

Le 25 janvier 2016

Remise de la médaille "Juste parmi les nations" à la Famille ORDAN

 

Quand les mots touchent juste à l’essentiel.

Remise des médailles “Justes parmi les nations” à trois citoyens du Pays Vençois.

 

Il est des jours où, la lumière aidant, les mots sonnent juste. Il est des moments où les paroles sont placées face à leur responsabilité, elles doivent rendre compte de périodes graves et s’inscrire en elles.

Elles se doivent de dégager l’or de la boue.

La boue, notre pays l’a connue sous l’occupation. Inutile de se répandre. Les rafles, l’étoile jaune, les convois vers la mort et l’inconcevable, cette solution finale qu’on eut du mal à nommer et que l’on place désormais sous le vocable de Shoah.

La chape de l’Occupation nazie oppresse notre pays, la Gestapo fait régner la terreur, arrête et torture tous ceux et toutes celles qui s’opposent à la barbarie. La France est humiliée, elle se courbe et se plie, par le régime de Vichy, aux exigences délirantes du Führer. Des hommes, des femmes, des enfants sont entassés dans des wagons à bestiaux, et le chemin de fer est long et dur. Quand on ouvre les portes, combien de morts ? Et ceux qui demeurent, pour quelle survie ?

 

Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers

Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés

Qui déchiraient la nuit de leurs ongles battants

Ils étaient des milliers, ils étaient vingt et cent

 

Jean Ferrat a su trouver les mots pour dire l’horreur absolue, la négation totale de toute civilisation.

Dans le chaos de lâcheté et de renoncements qui a emporté cette .....                                      

 

                   La cérémonie                                                                                     Les interviews d'Yves Ughes

Florilège pour une journée “Des Justes parmi les nations”.

 

- “Comment pouvons-nous, chacun à notre place, agir pour que le souvenir prépare un meilleur avenir”. Mme Anne Sattonnet

 

- “Tous les juifs de Tourrettes ont été sauvés, ce fut un peu de lumière dans la nuit de la Shoah. M. Damien Bagaria

 

- Henriette, Joseph et Jean ont été des personnalités hors du commun, ils sont su prendre leur responsabilité. Ils sont la fierté du Pays Vençois et associés à l’Histoire de notre monde.

- “L’horreur menace de nouveau, nous ne devons pas laisser cela se reproduire, une vigilance implacable s’impose.”

- Cette médaille contribue à rétablir l’Histoire dans sa vérité? M. Loïc Dombreval,

 

- “Il est rare de voir autant de jeunes dans une telle cérémonie”.

- Yad Vashem : Yad, c’est le mur, Vashem c’est le nom. Le nom des ascendants sera gravé à Nice, Paris et en Israël.

- La Shoah, le mot a une valeur universelle, et il souligne ce que l’homme peut faire à l’homme. M. Daniel Wancier Président du comité pour Yad Vashem Nice Côte d’Azur.

 

- Vous, les jeunes, vous avez une grande responsabilité.

- Il faut être vigilant, faire attention, surtout ne pas avoir peur de l’autre. Il faut l’approcher, le comprendre, ne pas le stigmatiser. L’avenir, votre avenir, ne dépend que de vous.

- Juste, signifie généreux.

- La Shoah a été la volonté d’élimer toute trace du peuple juif et d’une culture millénaire. Face à cela, certains ont su passer à l’action, faire le choix de la vie et de la fraternité. ils ont été des étincelles d’espoir. Mme Anita Mazor Consul Général d’Israël à Marseille.

 

- “Nous étions dans une ferme à Tourrettes, débarquent des soldats allemands. Ma mère sort avec moi et, curieusement, me met en avant, elle qui me protégeait toujours. Les Allemands cherchaient des résistants, ils ont été rassurés de voir un enfant en première ligne. Ma mère avait eu raison, elle avait eu la bonne intuition. M. Oscar Ortsman.

 

- “le meilleur cadeau que Dieu peut vous faire, c’est d’être en vie”

- “Si nous continuons de vivre, c’est aux Ordan que nous le devons”. M. Henri Eber.

 

Le 22 janvier 2016

« Tu mendieras tant » au Théâtre de l’Avant-Scène

 

Clovis Richard, intermittent du spectacle, devenu clochard comme beaucoup de ses congénères, n’a qu’une bouteille de gros rouge pour compagnie. En revanche, il déclame la tirade des nez avec un talent stupéfiant. Quand soudain surgit, non pas Bob Morane, mais Prudence, la jolie petite provinciale peu au fait des mœurs parisiennes mais dotée d’une bonne humeur à toute épreuve ; ce sera une joute entre ces deux personnages qui peu à peu vont déteindre l’un sur l’autre … et sur les spectateurs. Laurence PREVE et Hervé FASSY, auteur et interprète, vous font allègrement articuler «  Suis-je chez Serge ? Je suis chez Serge »   Moi j’étais chez Jacques et je me suis bien amusée.         

La Courge

ANNONCE

Le vendredi 5 février à 18h, en Mairie : Premier Forum Citoyen

Et chaque premier vendredi du mois à 18h

 

Après la charte de la démocratie participative, après les commissions extra municipales, les référents de quartier, le médiateur municipal, le conseil municipal des jeunes, le nouveau FORUM CITOYEN offrira un nouveau lieu d’échange et de dialogue direct entre les Vençois et les élus lors d’un rendez-vous mensuel.
Dès le 5 février et chaque premier vendredi du mois à 18h, vous êtes invités à débattre et à poser toutes vos questions, dans la salle du Conseil Municipal de la Mairie.

L’équipe municipale souhaite favoriser le dialogue direct avec les Vençois et aller encore plus loin dans ce domaine en 2016.

Le premier Forum Citoyen ouvre un moment fort de démocratie participative. 
Il permettra de ramener sur la scène publique le débat citoyen, d’apporter clarté et transparence dans les choix.Le Forum Citoyen sera animé par Michel Combe, le médiateur municipal.

Vence innove dans la démocratie participative et l’écoute attentive des citoyens

L’équipe municipale conduite par Loïc Dombreval entend favoriser la transparence et le dialogue direct avec les Vençois.D’abord à travers les réunions dans les quartiers, sous la houlette de Jean Claude Cochat et avec les 34 référents de quartiers qui accomplissent un travail quotidien pour améliorer leur qualité de vie.

Ce dialogue direct s’établit aussi grâce aux commissions extra municipales.
Vence a été novatrice de ces principes avec les Commissions extra-municipales pilotées par Anne Ferrero, qui impliquent les élus et près des 400 citoyens Vençois qui les animent et les font vivre. 
En un an, ces Commissions ont étudié, accepté et soutenu 24 projets, dont 8 ont été concrétisés, parmi lesquels : 
• La Table d’orientation de l’esplanade Fernand Moutet. 
• Le projet Familles à énergie positive.
• Le salon Senior handicap et dépendance.
• Le diner républicain.
• Le Conseil Municipal des Jeunes.

D’autres projets sont en cours : la réalisation d’un DVD « Mémoire Vençoise », et une rencontre entre « Cités des Arts en méditerranée » avec les deux beaux villages que sont Ein Hod en Israël et Sidi Bou Saïd en Tunisie. 
Et le prochain dîner républicain aura lieu le 6 février prochain.

La qualité des sujets proposés, la participation aux réunions, l’implication des porteurs de projets, démontrent tout l’intérêt des Vençois pour la démocratie participative.

Au plan national, les citoyens français se défient de la démocratie représentative puisque près d’un sur deux ne va plus voter ! Il était donc urgent et nécessaire de refonder le pacte républicain, de ramener sur la scène publique le débat citoyen, d’apporter clarté et transparence dans les choix, d’assurer une mise en œuvre sincère des actions hors de toute contrainte partisane. Dans ce sens, le FORUM CITOYEN offrira un nouveau lieu d’échange et de dialogue constructif.

Les voeux de M. Loïc Dombreval, Maire de Vence. 

Quand l’optimisme s’accomplit dans l’action

 

Redoutable … redoutable exercice qu’une présentation des voeux du Maire. Ce pourrait être une épreuve. Pire, un rituel. Un passage obligé. 

 

Sauf, qu’à Vence il en va autrement. Parce que c’est Vence, et parce que son Premier Magistrat parle une langue vraie, par delà les rituels, au-delà des béquilles de bois. 

 

Les voeux de 2016 formulés au gymnase Andreis, en ce jour du 16 janvier, résonnent résolument avec les accents de la vie, de la mise en oeuvre d’une politique pensée, portée, avec joie et avec optimisme.

 

La citation qui préside au discours d’ouverture dit tout, d’emblée : Pour le pessimiste, toute opportunité est une difficulté, pour l’optimiste toute difficulté est une opportunité. 

 

Avec humour, M. Le Maire souligne qu’une si belle formulation vient d’un autre que lui : la phrase est de Winston Churchill. Le ton est donné, avec sérieux et distance va se dérouler une parole politique ancrée dans le réel, un travail dans la réalité  et une vision, une approche de la ville. 

 

La parole de M. Loïc Dombreval, Maire de Vence ouvre l’année nouvelle avec incision, précision et générosité. Avec ampleur de vue aussi. Tout y passe, les relations avec la presse locale, avec M. le Sénateur-Maire de Cagnes, avec le Polygone-Riviéra. “Au fast-food, nous préférons le slow-food, le good-food”, Traduction exacte et immédiate : à la restauration rapide, nous préférons le repas dégusté, le bon repas. Propos aussitôt suivi par “au made in China, nous préférons le made in Vence”. Le tout est dit avec un ton paisible, avec tranquillité et détermination, dans l’échange amical avec un autre maire, qui a une autre vision…complémentaire. Tout est dans la construction. Et les liens avec la Métropole, avec la Région sont évoqués avec force, car Vence a désormais la chance d’être représentée à tous les niveaux : au Conseil Départemental avec Anne Satonnet, à la Métropole avec ses délégués et au Conseil Régional, avec M. Le Maire. Autant de possibilités pour porter les dossiers, les nourrir et le défendre, pour le bien de notre ville.

 

Cette parole faite d’authenticité et d’ouverture, de vérité et de disponibilité, propre au Maire de Vence, est de nature à redonner de solides fondements à la vie politique. Et l’optimisme souhaité, appelé et revendiqué ne saurait être incantatoire. Il n’a de valeur que s’il s’inscrit dans l’action. M. Loïc Dombreval décline alors ce qu’a été son action et l’action de son équipe durant l’année. L’espoir prend corps dans ce qui jour après jour s’accomplit, se travaille et se réalise. La sécurité, les sports,la culture, la vie des quartiers, l’éducation…on réalise dès lors ce qu’une action municipale signifie, ce qu’elle demande en réunions, en investissements, en dévouement pour que le lien social ait un sens. Au gré de cette assemblée des voeux sont remerciés les adjoints, les services municipaux, les élus et tous les membres de la société civile qui oeuvrent au sein de la cité. Un formidable  travail collectif suscité, organisé, concrétisé pour le bien de tous. Sous l’impulsion d’une équipe, se met en oeuvre le meilleur. Ainsi se gagne la vie démocratique, passant par la participation de tous, avec -notamment-  les commissions extra-municipales, le forum citoyen et le conseil municipal des jeunes. 

 

Accompagnant la pratique va la vision. Toute ville présente une forme, un dessin, et répond à un destin. Le Moyen Pays appelle un autre type d’urbanisation, et se fonde sur son identité. La qualité de vie doit présider à ses destinées, s’appuyant sur la culture, le tourisme et le commerce, car une ville est un creuset capable de fondre toutes les énergies.

 

Comme pour dire l’attachement charnel qui le lie à sa ville, le Maire de Vence nous invite en fin de discours à une descente aérienne du Col de Vence, à une entrée radieuse et vertigineuse dans notre ville, et nous en découvrons par le verbe les splendeurs, les ressources et les richesses. Des beautés chevillés au corps et intensément vécues. 

 

L’optimisme, décidément, n’est pas qu’une parole, il s’inscrit dans l’action. 


Il est action. 
Et nous en sommes. 
Tous et toutes. 

 

En avant donc pour de nouvelles années. 

Pour Vence-Info-Mag

Yves Ughes. 

Intégralité des voeux du Maire de Vence.

Tous les autres discours

Le 16 janvier 2016

EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES « ARCHÉOLOGIE DE LA FEMME »

 

Du 15 janvier au 15 février 2016 la Médiathèque vous invite à découvrir le travail de l’artiste vençoise Elizabeth Choleva. Photographe indépendante, elle travaille dans la photographie de commande et de création et œuvre par le biais d’ateliers à la transmission de l’acte créatif par le média photographique. Toute femme porte en elle une histoire unique liée à son parcours de vie et à sa féminité. Le projet « Archéologie de la femme » porte sur ces histoires. Huit femmes ont partagé leur univers intime pour la création de photographies qui intègrent des objets de leur passé, présent, et des objets nouveaux liés à leur rêves. A l’issu des entretiens individuels et à partir des objets personnels choisis, une forme symbolique pour chacune d’entre elles a été imaginée. La mise en place de ces formes et les prises de vue photo ont ensuite été réalisées dans des lieux significatifs pour elles. L’exposition présente en huit tableaux ces histoires contées.

Vidéo : Natalia Florescu

Le 14 janvier 2016

Laïcité et vivre ensemble

 

Réunion ce jeudi 14 Janvier à la maison des associations, s’intitulant plus largement aujourd’hui  maison de la vie vençoise.

 Une vingtaine de personnes présentes, dont quelques responsables de projets qui nous font part de leurs avancées.  Des projets nombreux et très divers sur le thème du vivre ensemble dans la paix et l’harmonie tout en respectant la laïcité.

25 projets, 5 à 6 par thèmes, sont en cours de réalisation dans les domaines les plus divers : Nos anciens, culture et patrimoine, famille et jeunesse, écologie, sport et santé, aménagement et circulation, vivre ensemble avec l’organisation tout comme l’an dernier d’un repas citoyen, et la protection animale. Nos compagnons  les chiens, ils sont nombreux à Vence, et surtout ceux qui vivent en appartement apprécieront  le projet porté par Emmanuèle Pillard Le Breton ils pourront s’ébattre en toute liberté sur un parcours canin aménagé.

Quelques initiatives sont bien avancées comme le projet de faire venir ici des artistes tunisiens et israéliens, l’état des lieux des places et la rédaction d’une charte de la laïcité.  D’autres sont achevées et fonctionnent : Le repas citoyen, le salon sénior et dépendance, la table d’orientation, vençois à énergie positive, consultants bénévoles ou conseils des jeunes.

Vous aussi avez peut-être un projet que vous aimeriez mener à bien, ou au moins le soumettre, n’hésitez pas à contacter la maison de la vie vençoise qui vous orientera sur la commission en rapport : Gwénaëlle Peutat service vie associative maison de la vie vençoise villa Berthe 51 avenue des Alliés Tel 04 92 11 20 22.

 Raymond Ardisson

Le 10 janvier 2016

Démonstration de l’École de Danse CHOREAME

 

Un peu plus de trois mois après le début des cours, l’équipe dirigeante de l’École de Danse près du pont du Malvan propose une démonstration du travail réalisé par les élèves depuis la rentrée. Il est 13h30, les portes de la salle du Pôle Culturel Auguste-Escoffier de Villeneuve-Loubet se referment, place au spectacle…

Les 230 jeunes danseuses vêtues de noir annoncent l’ouverture de la matinée récréative par des cris joyeux, leur costume est unique et simple pour cette prestation intermédiaire, pas de perte de temps pour en changer, il s’agit en effet de montrer aux familles les progrès accomplis en un trimestre. Familles élargies aux amis, et les gradins sont tous occupés.

Les professeurs se mêlent aux enfants sur scène, la directrice Vanessa GUILLOT s’entoure de Sophie, Ornella, Antony et Fouad, pour le classique, la zumba, le jazz moderne et le hip-hop. Chacun sait qu’un gala de fin d’année pour une école demande beaucoup d’organisation et d’énergie pour mettre en scène les élèves, mais deux galas, alors là… Bravo à Vanessa Guillot !

Nelly ORENGO

Le 10 janvier 2016

Deux quatuors en sol mineur, Mozart et Brahms.

 

Ce soir Marc de Syrinx propose deux quatuors : le premier de Wolfgang en trois mouvements dont vous pouvez entendre des fragments de l'allegro. Le second de Johannes Brahms tous deux en sol mineur. Quand Vera fait vibrer son violon et Maki résonner le piano, le public ressent l'émotion. Magali au violon alto et Zela au violoncelle les accompagnent. Vera, fidèle virtuose, aimée des Vençois, nous vient du Philharmonique de Nice et Maki de celui de Monaco. Ecoutez bien, à la fin,  le quatrième mouvement de l'œuvre de Brahms « rondo alla zingarese » vous allez le reconnaître.             

La Courge

L'Ecologie pour Vence présente au cinéma Casino de Vence le film Demain, séance suivie d'un débat animé par l'Ecologie pour Vence en présence de Patrice Miran, ingénieur écologue et adjoint à l'environnement à la mairie de Vence.

le 3 janvier 2016

 

Feu et danse Indienne "Les 4 Ladies"

 

En fin d'après midi alors que les chalets du marché de Noël fermaient leurs volets  des airs de musique Indienne ont réanimé la Place du Grand Jardin. Une première pour les Vençois mais aussi pour le groupe Khandroma qui présentait pour la première fois en public leur spectacle "Feu & Danse Indienne". Ce groupe récemment crée par quatre charmantes jeunes femmes  vençoises mêle danse, cirque, Kung Fu, chi Kong  dans leur représentation, domaine que chacune pratique séparément . En cette période de vœux souhaitons que leur désir de se produire sur les scènes de la région et aussi  de donner des cours se réalise.

Jean Seguin

Cliquer sur la photo pour agrandir

Copyright : VENCE-INFO-MAG 2015

 

VENCE-INFO-MAG est un journal d'actualité du moyen pays vençois.

Conformément aux dispositions des articles 6-III et 19
de la loi pour la Confiance dans l'Économie Numérique, nous vous informons que :
Le présent site internet est édité par :
L'Association "Vence-Info-Mag", dont le siège est situé :
199 avenue Alphonse Toreille - 06140 Vence - France
Adresse de courrier électronique : utiliser le formulaire de contact  -->
Tél. : 06.09.15.14.98

Directeur de la publication : Marcel Orengo

SIREN : 818 145 930

Hébergement : Wix.com Inc.
PO box - 40190 San Francisco - CA 94140 USA
tel : 1-800-600-0949