Juillet   Août 2016

Vence

 

A l'affiche :  Samedi 3 Septembre   Fête de la Sainte Colombe.

A partir de 18h  messe dans le pré face à la chapelle, danses provençales, buffet champêtre

Le 27 août 2016

Cérémonie de la Libération de Vence

et Tourrettes-sur-Loup

 

Les Villes de Vence et de Tourrettes-sur-Loup et les Associations d’Anciens Combattants rendent hommage aux combattants Vençois, Tourrettans et Américains tombés pour la Liberté.

 

La commémoration de la Libération de Vence et Tourrettes s’est déroulée, sur la route de Coursegoules, d’une stèle à l’autre. Celle des jeunes Vençois et Tourrettans, celle des trois jeunes soldats américains et, enfin, celle de Joseph Chierico en présence de son fils Marcel Chierico.

Pour des raison de sécurité il n'y a pas eu de discours ceux-ci ont eu lieu au cimetière de Vence devant le monument aux morts.

 

Le 23 août 2016

Vernissage de l'exposition de photographie de Cédric Fioretti

 

Vence noctambule, Vence fantomatique, Vence entre ombre et lumière au hasard des porches et des ruelles, des avenues et des enseignes. C'est le parcours que nous propose Cédric Fioretti sur une musique d'Yves Hugues, poète illustrateur de cette série de photographies, jeux d'ombres et de lumière où le sol, capteur génial permet au décor de s'ancrer profondément.

 

La première impression qui vous vient à l'esprit : c'est beau une ville la nuit. Le premier réflexe : reconnaître les rues, les façades, comme pour s'ancrer un peu plus chez soi, rassuré de connaître si bien sa ville. Et puis happé par la familiarité du bitume et des pavés rayonnant de la lumière des réverbères et des guirlandes lumineuses on se laisse aller pour une balade nocturne entre scooters sagement ordonnés, semblant attendre le matin et leurs propriétaires, vieilles pierres du centre ville et devantures graphiques  d'une ère où le commerce est roi.

 

Les textes d'Yves Hugues écrit pour l'occasion donnent cœur et corps à ces instantanés, c'est du Max Steiner pour faire référence au cinéma des années d'or d'Hollywood, on oscille entre Casablanca et Fenêtre sur Cour. Décidément Vence est une belle ville, tant sur le plan du décor que sur celui de la culture où nous pouvons être fiers de produire de si beaux esprits. Comment dit-on cocorico en provençal ?

 

Cédric Fioretti, nous dévoile une nouvelle facette, bien que toute en pudeur, m'en est témoin le format de ces clichés. On touche à l'intime selon lui d'exposer ainsi, car c'est une première pour cet écrivain, musicien, photographe, ce touche à tout inspiré par Willy Ronis, Brassaï ou encore Robert Doisneau a joué de sa spontanéité pour tirer de ses promenades vençoises et nocturnes des instants figés.

L'exposition se tient à la salle des Meules jusqu'au 24 septembre.

Hélène Legris

IMG_4838
IMG_4838

IMG_4840
IMG_4840

IMG_4838
IMG_4838

1/2

Les 19 et 20 août 2016

Concerts Trobarea

Pendant ces trois journées de festival trobarea, la cathédrale de Vence accueille pendant les trois soirées des concerts :

- le 19 à 21h : le troubadour Folquet de Marsehla interprété par  Knud Seckel, Evelyne Moser et Daniela Heiderich

- le 20 à 21h : le troubadour Bernart de Ventadora interprété par Domitille Vigneron, David Zubeldia et Juan Manuel Rivero

- le 21 à 18h : la Dame des steppes interprété par Bouzhigmaa Santaro, Domitille Vigneron et Thierry Cornillon

Dans notre vidéo nous vous proposons quelques extraits de "La Dame des steppes" .

Marcel Orengo

01
01

04&02
04&02

07
07

01
01

1/6

Photos : Christophe Bacilière

"La Dame des steppes"

TROBAREA : l'art du troubadour

Un riche programme, trois concerts à la cathédrale, dont deux consacrés aux troubadours occitans, Folquet de Marselha et Bernart de Ventadour. 

Rares sont les événements consacrés à la poésie occitane des XIIe et XIIIe siècles. Écoutons l’espace d’un festival en trois après-midi et soirées,  l’art des mots et des sons il y a huit cents ans, à l’invitation de Thierry Cornillon, l’organisateur de ces rencontres. Nous lui devons de riches heures autour de la poésie des troubadours.  Échanges et partages d’une passion avec un public nombreux, venu pour découvrir ou parachever leurs connaissances, ici même, dans notre bonne ville de Vence.

Dans la salle des meules qui offre un décor tout à fait approprié, contemplons une exposition  d’instruments d’époque, avec la remarquable collection d’instruments médiévaux de l’ensemble Flor Evesta et du luthier Florian Jougneau. Sur la place Godeau des saynètes tantôt  poétiques tantôt comiques, un comique qui quelques fois nous fait souvenir que nous sommes au pays de Rabelais. Evelyne Moser et Denis Vanderhaeghe y sont tout à fait remarquables… et leurs marionnettes aussi. Autour des tables rondes on échange, on découvre la lutherie médiévale, ses différentes techniques d’assemblage et la vie pas toujours rose des troubadours plus souvent confrontés à la rudesse et l’insécurité des chemins, qu’aux couches moelleuses des « Doulces dames jolies » qu’ils chantaient si bien.

Les ateliers d’écritures font tables pleines.  Trois jours de découvertes ou pour mieux connaître ce riche patrimoine musical de notre midi. La musique riche et sensuelle des cours d’amour qui ne pouvait se composer que dans nos paysages, notre soleil et parmi nos jolies filles.

Raymond Ardisson 

trobarea~03
trobarea~03

trobarea~04
trobarea~04

trobarea~02
trobarea~02

trobarea~03
trobarea~03

1/5

Le 19 août 2016

Exposition de l'instrumentarium médiéval

Durant le Festival Trobarea, les 19, 20 et 21 août, l'ensemble Flor Enversa et le luthier Florian Jougneau exposent  à la Galerie Bleue de Vence Cultures des instruments de musique inspirés de l'époque médiévale.

Florian Jougneau, notre guide, nous transporte musicalement parlant, dans les fondamentaux de cet art populaire dont nous avons pu conserver des fragments à travers les siècles.

Notre film présente quelques pièces de cette collection qui sont encore utilisées lors des concerts.

A découvrir tout au long de ce festival (entrée gratuite).

Marcel Orengo

Le 17 août 2016

Bientôt le Festival Trobarea

Les 19, 20 et 21 août se tiendra le deuxième festival Trobarea à Vence en réalité le 14ème pour la troupe d'artistes rassemblés autour de leur passion de la poésie des troubadours des XIIème et XIIIème siècle.

Le directeur artistique du festival, Thierry Cornillon, en avant-première, nous explique qui sont ces artistes et leur histoire. Il nous replonge également dans l'univers mal connu de ces poètes loin des images d'Epinal.

Il nous parle de cette passion et du festival, des ateliers au Centre Culturel et des trois concert qui se tiendront à la Cathédrale.

Trois belles journées en perspective pour petits et grands.

Marcel Orengo

Concerts à la cathédrale :

- le 19 à 21h : le troubadour Folquet de Marsehla

- le 20 à 21h : le troubadour Bernart de Ventadora

- le 21 à 18h : la Dame des steppes

Les ateliers, exposition, table ronde se tiennent au Centre Culturel

Place Godeau à 18h30, les 19 et 20 : saynettes comiques et poétiques

Renseignements et réservations : Office de tourisme de Vence : 04.93.58.06.38  -  Compagnie de la Hulotte : 06.25.78.55.66

Le 14 août 2016

Concert en famille

Les clients de l'Espace Culturel Leclerc ont eu l'agréable surprise de faire leurs emplettes bercés par la musique du trio Lozano à savoir le papa, Mauricio Lozano à la flûte, Salomé, 17 ans, au violon alto et Norma, 15 ans, au piano.

Mauricio, professeur au Conservatoire de Vence,  est bien connu des Vençois notamment pour ses nombreuses participations en tant que chef d’orchestre aux manifestations musicales comme les Nuits de la Musique ou encore, tout récemment, au Marathon du Film.

Ses deux jolies filles, comme le montre notre vidéo, ont apprécié d’accompagner leur père dans ce concert d’une heure dont nous offrons quelques courts extraits.

Merci mesdemoiselles et merci monsieur.

Marcel Orengo

Le 14 août 2016

13e Salon des antiquaires et brocanteurs

 

Du 10 au 21 août 2016, 21 antiquaires et brocanteur, dont 5 vençois, vous proposent leurs meilleurs objets.

Prenez votre temps et allez chiner. Il y a forcément l’objet que vous cherchez depuis si longtemps.

Tissus, bijoux, meubles, tableaux, sculptures, l’ancien, l’art contemporain et bien plus encore vous attendent.

Tous les jours de nouvelles bonnes affaires sont présentées. L’entrée est gratuite alors profitez du salon pour vous promener à l’ombre des platanes de la place du Grand Jardin.

Le 13e salon ne peut que vous porter chance.

Vous avez chaud ? Pas de problème, la buvette est en place.

Attention : pour des raisons de sécurité, les deux nocturnes ont été annulées.

Bravo à Christophe qui, avec l’aide des services techniques de la ville et toute son équipe, nous propose un superbe salon.

                                                                     André MARIE

Le 10 août 2016

A la Cathédrale de Vence "The Gregorian Voices"

 

Ils sont huit, ils sont venus de l'Est : Sofia ou Plovdiv en Bulgarie  ( mais il n'y a que le père de Sylvie Vartan qui s'en souvienne...)  Leurs voix magnifiques créent des frissons. Le concert du 10 août se déroule en deux parties.  La première, plus mystique propose des « Ave Maria » , « Salve Regina » et « Tantum ergo » ; les choristes entrent « en scène » vêtus de bure brune. Point de projecteurs, ni de spots, une simple lueur sur les lutrins invite au recueillement. La deuxième partie, plus moderne, puise dans le répertoire des Beatles ou de Simon et Garfunkel, avec « Yesterday », « Imagine » ou «  Sound of Silence » Preuve supplémentaire qu'il se passe toujours quelque chose dans notre belle ville et que l'acoustique de notre cathédrale est enchanteresse.     

La Courge

Le 8 août dernier la chapelle du Rosaire, joyau vençois réalisé par le peintre Henri Matisse a ouvert les portes de son nouvel espace où sont exposés les chasubles crées par le maître pour la chapelle ainsi que plusieurs dizaines de dessins préparatoires exhumés des greniers des dominicaines et par conséquent pour la plupart inédits.

L'accueil, situé au rez-de-chaussée de la maison Saint-Joseph attenante à la chapelle offre une vue splendide sur la côte et la ville de Vence. À l'étage, outre les chasubles, sont visibles la maison Lacordaire, couvent dominicain, le toit de tuiles vernissées bleues et blanches de la chapelle surmonté de sa croix monumentale de 13 mètres ainsi que la villa Le Rêve, résidence vençoise de l'artiste de 1941 à 1948.

 

Il faudra encore patienter quelques temps pour pouvoir accéder à une partie des jardins de la chapelle soit ouverte au public, mais en attendant il y a matière à découvrir et à admirer les nouveautés qu'offre cet espace. Vastes galeries dédiées au travail préparatoire monumental de Matisse (plus de 500 dessins préparatoires ont été réalisés de 1947 à 1949), des dessins à la plume sur feuilles de cahiers d'écolier, mais aussi des maquettes de la chapelle.

Ce travail préparatoire mis en avant permet au visiteur de comprendre la démarche artistique du maître et de s'imprégner de l'esprit des lieux avant de découvrir ou de redécouvrir la chapelle, splendeur de lumière, orchestrant les couleurs en un tableau qui  touche le cœur et l'âme de quiconque y pénètre.

 

Des visites guidées sont proposées pendant les heures d'ouverture, le lundi, mercredi et samedi de 14h à 17h30 et le mardi et jeudi de 10h à 11h30 et de 14h à 17h30, attention fermeture des portes 10 mn avant la clôture.

 

Hélène Legris

matisse~11
matisse~11

matisse~02
matisse~02

matisse~06
matisse~06

matisse~11
matisse~11

1/7
matisse~05
matisse~05

matisse~06
matisse~06

matisse~10
matisse~10

matisse~05
matisse~05

1/6

Le 6 août 2016

Chantal Chabert expose au "Coin des Arts"

 

Laurem accueille ce mois-ci Chantal Chabert, sculptrice. C'est sa première exposition.

Chantal ou, de son nom d'artiste, Nali, s'exprime par la terre, l'inspiration lui vient au fur et à mesure que ses mains pétrissent le matériau et l'œuvre surgit : des corps de femmes dans la majorité des cas.

L'exposition se tient pendant le mois d'août. Nous ne saurions trop vous conseiller d'aller faire un tour dans ce petit havre d'art où la charmante hôtesse vous attend avec son charmant sourire.

     

Marcel Orengo

Le 1er août 2016

Trois jours  de fête en l’honneur de la Sainte patronne de la ville

Comme chaque année les festivités ont commencé samedi dernier avec, en ouverture, l’allocution de notre maire, suivie de l’apéritif dinatoire offert à la population et animé par les groupes de musique traditionnelle Lo Cepon et La Brissaudo. Puis suivra un grand bal avec l’orchestre Arc en ciel.

Beaucoup d’animations le dimanche dont le concours au Ball trap, les aubades et danses folkloriques, et le soir le groupe Azur Big Band de Nice, qui nous offre un concert gratuit proposé dans le cadre des Soirées Estivales des Alpes Maritimes.

Ce lundi la messe à la cathédrale, cérémonie en l’honneur de la sainte protectrice de la ville, Sainte Elisabeth de Hongrie, à ne pas confondre avec la mère du prophète Jean-Baptiste. Remarquons au passage que Vence ne manque pas de saints protecteurs car nous avons aussi les Saints évêques Veran et Lambert aux vies tout aussi édifiantes. Après la cérémonie, à l’exemple du maire, de son épouse et du Conseil municipal, chacun s’installe aux tables largement disposées sur la place Clemenceau pour la dégustation du traditionnel pan bagnat. L’association Emma tenait une buvette, offrant aussi des crêpes toujours appréciées. Un peu plus tard retour de l’orchestre Arc-en Ciel et de sa trépidante chanteuse et animatrice pour, à nouveau, un bal qui terminera la soirée.

Cette année les événements tragiques que l’on connaît nous empêchent par mesure de sécurité d’avoir comme décor la jolie chapelle dédiée à la Sainte, nous avions donc la cathédrale et la tout aussi jolie place Clemenceau.

Trois jours de liesse, mais aussi de prière pour les croyants. Avec une pensée pour ceux qui nous ont brutalement quittés fauchés par la haine et l’obscurantisme. 

Raymond ARDISSON

Photos : Emmanuèle Le Breton

Vidéos : La Courge

PanBagnat20160801_201302
PanBagnat20160801_201302

PanBagnat20160801_201238
PanBagnat20160801_201238

PanBagnat20160801_223828
PanBagnat20160801_223828

PanBagnat20160801_201302
PanBagnat20160801_201302

1/6

Le 31 juillet 2016

Aubade dans les rues de Vence avec Lo Cepon et la Brissaudo

  Azur Big Bang de Nice

Le Samedi 30 Juillet 2016

Sainte Elisabeth sans raviolis

 

Comme chaque année Vence fête la Sainte Elisabeth. Après le traditionnel discours de Loïc Dombreval Maire de Vence qui a duré 20 minutes suivi de la Marseillaise, nous avons écouté les musiciens de Lo Cepon et la Brissaudo en buvant l'apéritif. Ceux qui n'aiment pas les raviolis se sont félicités de cette nouveauté. Nos dévoués bénévoles ont servi des pissaladières, des quiches, des pizzas et de la tapenade en abondance. Puis sont arrivés les gâteaux : tartes et gâteaux au chocolat que nous autres mamies et amis de Courge avons dégustés avec gourmandise, sous l'œil vigilant et parfois attendri ….de la police municipale. La fête s'est poursuivie par un grand bal.

Demain, ce sera encore la fête, et lundi soir, pan-bagnat et bal n'auront pas lieu à l'endroit habituel de la chapelle rénovée et illuminée, mais Place Clemenceau.  Là, il est plus facile de fermer les ponts-levis pour assurer notre protection.  Alors, ne pas oublier de réserver.        

La Courge

Les 27, 28 et 29 juillet 2016

Jardin sur court: Festival Vençois du court métrage

Texte à venir

Père Louis Gibelin a rappelé le rôle important de Sainte Anne, mère de Marie. Les nombreux chants ont résonné au-delà des murs de l’édifice religieux, attirant quelques promeneurs dans la chapelle déjà bien occupée. Une prière a été dite, comme, en cette journée,  dans toutes les églises du pays, en faveur de la paix dans le monde.

A l’issue de la cérémonie, La Brissaudo a interprété des musiques provençales au cours du buffet dressé dans le joli jardin à côté de la chapelle sous un ciel dégagé après une légère pluie d’été. Au son des galoubets et des tambourins, les convives goûtaient les mets salés et sucrés cuisinés par les paroissiens, chacun pouvait se restaurer et se désaltérer sous le doux soleil couchant, révélant de splendides couleurs estivales dans ce petit espace de verdure aux abords de la ville.

Les prochaines chapelles mises à l’honneur seront Sainte-Élisabeth le 4 août prochain, lors de la fête patronale de Vence, celle de Sainte-Colombe, et la chapelle du Calvaire, promise à une restauration, clôturera la fête des chapelles vençoises.

Marcel ORENGO

Le 26 juillet 2016

Fête de Sainte Anne

Comme chaque année, le 26 juillet, une messe est dite à la chapelle Sainte Anne, «notre mamie » comme aime à le dire Père Louis Gibelin. Ce dernier a commencé son office en invitant les paroissiens à prier pour le Père Jacques Hamel et les victimes des attentats de Nice.

Auparavant, un concert était donné par Claude Bouthier et Françoise Bez à la flûte, François Jacob à la viole de gambe et Anne Marchou au clavecin. Un moment de douceur pour préparer à la célébration en présence de Loïc Dombreval, maire de Vence et Pierre Marchou, ancien maire..

Les Nuits du Sud de Simon

 

 

La 19e édition des « Nuits Du Sud » démarra par un mystère : Nous avons connu Cock

Robin il y a 30ans. Peter Kingsbery a pris 30ans, sa musique n’a pas pris de rides et Anna a perdu 5 ans. Je ne comprends rien ! Mais peu importe.  Zaz, avec une robe des plus improbables a mis le feu sur la  place du Grand Jardin remplie à ras bord (9000 personnes) ses hits du Paris du début du XXe siècle ont fait mouche grâce à son énergie et sa bonne humeur.

 

Haarp sort juste du conservatoire, ça s’entend. Ce  sont des virtuoses. Bachar Mar-Khalife fut long en bouche allant dans trop d’ambiances différentes mais sur le final il inventa une techno à base de piano qui mit le feu, c’est le Oai qu’ont mis les Massilia Sound Sytem.

 

Ne venez pas les voir pour entendre des douces mélodies mais venez pour l'ambiance ; le délire est autant présent sur scène que dans le public, une belle communion.

 

Le public se rajeunit pour Cris Cab ça tombe bien, sa musique est une petite encyclopédie de la pop tant il pique à droite à gauche pour créer son cocktail ensoleillé mais peu- être un peu trop sucré. Imany est douce et charmante, nous tombons tous sous le charme de ses petites comptines douces amères. Dommage seulement qu'il y ait tant de reprises, difficile de se faire une idée de sa vraie personnalité. Lunatik Souk porte bien son nom : ça change de style sur chaque morceau, mais toujours avec classe et bonne humeur.

 

Le blind Test pour Saodaj’ était quasiment impossible. Je ne connaissais et donc ne reconnaissais  aucun instrument (des espèces d’arcs géants !) ; de plus j’aurais parié sur une chanteuse africaine, alors qu’en fait c’était une grande blonde. Cela donne un groupe mystérieux mais attachant. Grand Corps Malade a confirmé qu’il était un grand conteur. Le slam se ratique  dans des petits lieux fermés et enfumés, on pouvait craindre que le spectacle en plein air sur une grande scène soit difficile, il n’en fut rien, il a su créer une ambiance intimiste mettant parfaitement en valeur la qualité époustouflante de ses textes. The Christian propose une soul au air Irlandais, donc une musique qui a grandi sous le vent. En hommage le vent était présent en force sur Vence.

 

Oui mais il soufflait tellement fort que pour des raisons de sécurité ce concert à du être malheureusement annulé.

 

Par respect et solidarité envers les victimes du terrible attentat de Nice du 14 juillet les soirées Salvator Adamo (15 Juillet) et Alpha Blondy (16 Juillet) furent logiquement annulées.  Le belge a écrit les filles du bord de mer, l’une des plus grandes chansons à boire de tous les temps. Pour le reste ça fonctionne sur la nostalgie et la bonne humeur. Quant à l’Ivoirien (que nous avions déjà vu a Vence 2009) il propose un reggae basique et efficace.

 

Belle découverte que The Angelcy qui regarde vers le folk du début des années 70 tel Jethro Tull, Simon & Garfunkel ou Cat Steven. Bravo au programmateur pour la prise de risque on adhère. Le duo franco cubain d’Ibeyi était le groupe que j’attendais le plus du festival. Bon quand on attend beaucoup on est souvent un peu déçu ! Mais tout de même reconnaissons l’immense talent des jumelles qui a deux habitent la scène comme dix. Du pop rock tout ce qu’il y a de plus classique pour AaRON, ça fonctionne donc rien à dire, sauf peut-être sur le mauvais goût du Marcel du chanteur...

 

Pas de doute avec El Gato Negro nous sommes bien aux Nuits Du Sud, du son latino, des instruments à vent, des pas de salsa, de la bonne humeur, tout le décor est là.

 

Dommage qu’à l’exception du hit en puissance Vamo’ Negra les compositions manquent d’épaisseur. Bob Sinclar et soudainement Vence se transforme en boite de nuit, sauf que moi je suis claudicant sur un dance floor, bon fort heureusement ce n'est pas le cas de la majorité du public, ce fut du début à la fin du set une explosion de joie.

 

Uriel Herman Quartet  propose une musique d'ambiance parfaite pour un apéro de début de soirée entre amis. Rien ne vous excitera et rien ne vous énervera. Retour de la diva Omara Portuondo à Vence,  l’ancien maire lui avait donné la médaille d’honneur de la ville, tant elle a apporté au festival. Une fois encore avec ses rythmes cubains lents et mélodieux elle nous a régalés. Dommage qu’elle joue plus "à côte" qu'avec  Diego El Cigala, pas un regard partagé dans la soirée. Final en forme de cartoon avec Faada Freddy technique irréprochable ambiance du tonnerre.

 

Voilà c’est tout pour l’édition 2016  nous attendons déjà avec impatience l’année prochaine pour une édition qui sera forcément exceptionnelle, puisque ce sera déjà le 20e anniversaire du festival

 

Simon Pégurier

(Texte - Photos) 

 

 

Photos : Cock Robin, Zaz, Ninety’s Story, Bachar Mar-Khalife, Uriel Herman Quartet, Massilia Sound System, Ibeyi, Imany, Bob Sinclar, Cris Cab, The Angelcy, Grand Corp Malade, Haarp, Saoadaj’, Faada Freddy

NDS 2016 # 1 Cock Robin
NDS 2016 # 1 Cock Robin

NDS 2016 # 2 Zaz
NDS 2016 # 2 Zaz

NDS 2016 # 19 Faada Freddy
NDS 2016 # 19 Faada Freddy

NDS 2016 # 1 Cock Robin
NDS 2016 # 1 Cock Robin

1/19

 

L’auteur vençois de la série policière «JO WHITE», célèbre et somptueuse détective de charme qui traîne ses enquêtes du côté de la Côte, vient de signer son quatrième opus, ce samedi 23 juillet à l’Espace culturel Leclerc de Vence.

‘L’enjeu de la poulette russe’ ! Le titre est bien dans la lignée d’Alpha qui prône le second degré et les à-peu-près tirés par les cheveux. Les amateurs de jeux de hasard dangereux apprécieront !... Ou pas.

 

Cette fois-ci c’est à Paris que notre héroïne va nous entraîner, à la recherche d’un héritier putatif, cause des désarrois du fils légitime d’un chanteur célèbre mais sur le déclin… La suite? Non, Alpha m’a dit que si je voulais la connaître, je n’avais qu’à acheter le livre. Histoire de me décider, il a bien voulu me dire que si l’action se déroulait dans la capitale, c’est à cause de Mumu et de sa panne de libido.

J’ai donc acheté le livre et je suis en train de le lire. Ne comptez pas sur moi pour vous le raconter. Après tout, il ne coûte que 12€.

Vous ferez une bonne action, la maison d’édition est vençoise…

VIM

Le 23 juillet 2016

Alfa, à l’heure du 4ème tome

Le 22 juillet 2016

Nuits du Sud : 

Omara Portuondo & Diego El Cigala

Faada Fredd 

Les Remerciements de Téo Saavedra

NDS 2307P1160105
NDS 2307P1160105

NDS 2307P1160157
NDS 2307P1160157

NDS 2307P1160260_edited
NDS 2307P1160260_edited

NDS 2307P1160105
NDS 2307P1160105

1/15

Le 22 juillet 2016

Nuits du Sud : 

Vamo' Negra d'El gato Negra & Love Generation de Bob Sincla

NDS 2207P1150447
NDS 2207P1150447

NDS 2207P1160070
NDS 2207P1160070

NDS 2207P1150786
NDS 2207P1150786

NDS 2207P1150447
NDS 2207P1150447

1/12
NDS 2207P1160007
NDS 2207P1160007

NDS 2207P1160070
NDS 2207P1160070

NDS 2207P1150854
NDS 2207P1150854

NDS 2207P1160007
NDS 2207P1160007

1/11

Le 21 juillet 2016

Exposition DENOYEL et DUPONT

De Dupont à Denoyel,

Entre D & D : la déferlante.

Or donc, on entre dans la Chapelle Sainte Bernadette.

Là exposent Patrick Dupont ses sculptures, Veronique Denoyel ses toiles.

Avec Veronique Denoyel, c’est incrusté dans les formes et dans les couleurs : trois mots

comme portés par une même pulsation qui va s’amplifiant;

En petits caractères : obstacle ; plus gros : vivre ; éclatant : La VIE.

Comme un parcours dans le temps, vers l’essentiel. Ce qui nous met en marche, ce qui nous

met en mouvement.

Motion, émotion.

Nulle béatitude pourtant. De petits cercles semblent se ................

Le 21 juillet 2016

Nuits du Sud : The Angelcy – Ibeyi - AaRON

NDS 2107P1150036
NDS 2107P1150091
NDS 2107P1150086
NDS 2107P1150204
NDS 2107P1150201
NDS 2107P1150199
NDS 2107P1150186
NDS 2107P1150164
NDS 2107P1150158
NDS 2107P1150123
NDS 2107P1150039
NDS 2107P1150374
NDS 2107P1150385
NDS 2107P1150389
NDS 2107P1150392
NDS 2107P1150408
NDS 2107P1150428
NDS 2107P1150444

Le 16 juillet 2016

Hommage aux victimes de l’attentat de Nice

À 18h30, Loïc Dombroval, maire de Vence,  Téo Saavedra, organisateur des Nuits du Sud,  ainsi que le  staff et les bénévoles travaillant sur la manifestation, se sont rassemblés en présence de nombreux élus et de Vençois afin d’écouter le témoignage poignant de Julie. La jeune fille, présente lors de l’attentat du 14 juillet à Nice, a évoqué sa terrible expérience. M. Dombreval et M. Saavedra ont ensuite tenu à rendre hommage aux victimes et à condamner cet acte barbare.


Après une minute de silence, l’assistance a entonné La Marseillaise.

Isabelle Seguin

Le 15 juillet 2016

Message de Teo Saavedra, directeur des Nuits du Sud

FESTIVAL NUITS DU SUD VENCE

ANNULATION CONCERTS

15 – 16 – 17  juillet 2016
 

 

L’équipe des Nuits du Sud souhaite exprimer sa tristesse et solidarité à l’ensemble des personnes touchées suite aux tragiques évènements survenus à Nice le 14 juillet.

 

Compte tenu des terribles évènements de la nuit du 14 juillet à Nice, nous annulons les concerts suivants :

-          Place du Grand Jardin - vendredi 15 juillet 2016

-          Place du Grand Jardin – samedi 16 juillet 2016

-          Salle des Meules – dimanche 17 juillet 2016

Nous maintenons :

-          Salle des Meules – lundi 18 juillet 2016 – LIGHT IN BABYLON

-          Salle des Meules – mardi 19 juillet 2016 – ALEJANDRA RIBERA

-          Jour du Sud  GRATUIT – mercredi 20 juillet – 18h30 – Place Godeau : démonstration de danse et les concerts de 21h à minuit avec  SAB SYNA & THE LOW BUDGET Place Clémenceau

-          Place du Grand Jardin  - jeudi 21 juillet 2016

-          Place du Grand Jardin  - vendredi 22 juillet 2016

-          Place du Grand Jardin  - samedi 23 juillet 2016

 

La France est en deuil et nous aussi. Toutes nos pensées vont aux victimes et à leur famille.

Merci de votre compréhension

Le 14 juillet 2016

Nuits du Sud : Grand Corps Malade

P1140661
P1140661

P1140704
P1140704

P1140840
P1140840

P1140661
P1140661

1/13

Le 12 juillet 2016

Soirée shopping rue Marcellin Maurel

Comme chaque année, tous les mardis soirs de la saison estivale, sont animés par les soirées shopping rue Marcellin MAUREL.

Les commerçants laissent leur porte ouverte jusqu’à tard dans la nuit et de nombreux artisans créateurs viennent les rejoindre avec leurs beaux et nombreux articles, bijoux, poterie, savons aux doux parfums de Provence, confiserie, ….

Chaque soirée est ponctuée de diverses animations avec musique, massage, démonstrations et chants.

Pour cette belle soirée du 12 juillet, les passants de plus en plus nombreux ont fait halte place Clémenceau pour écouter le concert de trois des finalistes du concours « UN JOUR UNE VOIX », Morgane, Samuel et Yoann, chanteurs également bien connus des scènes Vençoise et St Pauloise.

Nos trois chanteurs ont proposé à leur public pendant plus d’une heure et demie, de nombreuses chansons de la variété française et internationale.

Pour l’occasion, ils ont été rejoints sur scène le temps de trois titres par Ilona et Laurence chanteuses tout comme Morgane et Yoann de la troupe AVH de Mr Serge SERRA.

Alors le rendez-vous est pris pour mardi prochain, même heure, même lieu avec d’autres animations et nombreux articles à voir et à acheter !

                                                                                              Magali Seguin

Le 10 juillet 2016

Brocante du Lions place du Grand Jardin

 

Revoilà la traditionnelle brocante du Lions , mais cette année avec la présence de brocanteurs professionnels qui remplissaient l’espace.

Chacun en achetant un trop plein de placard ou un bel objet ancien participe au financement des œuvres du Lions

 

En France il existe 27 000 Lions – 1200 Lions Clubs -1 400 000 heures de bénévolat en 2014 – 20 millions d’euros collectés en 2014 – 1 euro récolté = 1 euro reversé.

 

Rejoindre les Lions c’est : « Aider ses proches, soulager ceux qui en ont besoin, créer de la joie à ceux qui n’en ont plus, Etre solidaire à toute cause noble chez soi ou dans le monde, Défendre la recherche pour le bien de tous, favoriser la paix et l’entraide » …

 

Des saints les Lions ? non des bénévoles pour qui l’humanisme est une valeur fondatrice, des hommes et des femmes qui honorent le bénévolat.

Bravo et merci à eux.

 

Devenez Lions et servez ensemble : WWW.LIONS-FRANCE.ORG

 Joy

photo 2
photo 2

photo 3
photo 3

photo 2
photo 2

1/2

Le 7, 8 et 9Juillet 2016

Les Nuits du Sud

{Simon Pégurier]

La 19e édition des Nuits Du sud démarra par un mystère : nous avons connu Cock Robin il y a 30ans. Peter Kingsbery a pris  30ans, sa musique n’a pas pris de rides et Anna a perdu 5ans. Je ne comprends rien ! Mais peu importe. Zaz avec une robe des plus improbables a mis le feu sur une place du Grand Jardin remplie à ras bords (9 000 personnes) ses hits du Paris du début du XXe siècle ont fait mouche grâce a son énergie et sa bonne humeur. Haarp sort juste du conservatoire, ça s’entend.  Ce  sont des virtuoses. Bachar Mar-Khalife fut long en bouche allant dans trop d’ambiances différentes mais sur le final il inventa un techno à base de piano qui mit le feu, c’est le Oai qu’ont mis les Massilia Sound Sytem. Ne venez pas les voir pour entendre des douces mélodies mais venez pour l'ambiance ; le délire est autant présent sur scène que dans le public, une belle communion. Le public se rajeunit pour Cris Cab  ça tombe bien, sa musique est une petite encyclopédie de la pop tant il pique à droite à gauche pour créer son cocktail ensoleillé mais peut être un peu trop sucré. Imany est douce et charmante, nous tombons tous sous le charme de ses petites contines douces amères. Dommage seulement qu'il y ait tant de reprises, difficile de se faire une idée de sa vraie personnalité. Lunatik Souk porte bien son nom : ça change de style sur chaque morceau, mais toujours avec classe et bonne humeur.

P1130951
P1130951

P1130961
P1130961

P1130806
P1130806

P1130951
P1130951

1/14
P1130587
P1130587

P1130581
P1130581

P1130656
P1130656

P1130587
P1130587

1/13
P1130656
P1130656

P1130646
P1130646

P1130677
P1130677

P1130656
P1130656

1/13

Voilà ce que donne la Place du Grand Jardin lorsque 9000 personnes chantent avec Zaz

Le 8 juillet 2016

GEN expose au Coin des Arts

"La composition en lignes sinueuses fait que le sentiment d'enchantement ou de désorientation jaillit" telle est l'introduction à l'exposition de GEN.

Native d'Algérie, Gen s'engagée totalement dans la peinture en 1977.

Elle participe à de nombreux salons et expose régulièrement en France et à l'étranger (Allemagne, Canada, Etats-Unis, Espagne, Italie, Suisse, Monaco) où de nombreux collectionneurs s'intéressent  à son oeuvre.

Depuis 2004, elle s'installe à Cagnes sur mer,

Côte d'azur aux couleurs qui lui rappellent ses origines.

A voir au Coin des Arts en juillet.

Marcel Orengo

Le 2 juillet 2016

Musique traditionnelle à La Conque

Cette année encore l'association Lo Cepon a organisé une fête de la musique traditionnelle forte et entrainante. 

Les habitués ont répondu présents et les accolades étaient nombreuses dans le parc de la Conque. Des moments toujours agréables autour d'un verre de rosé bien frais sans oublier le pan-bagnat en main.

Nous vous offrons quelques extraits de cette soirée placée sous la détente et la musique...

Marcel Orengo

20160702_201129-1-1_resized
20160702_201129-1-1_resized

20160702_201119-1_resized
20160702_201119-1_resized

20160702_201032-1-1-1_resized
20160702_201032-1-1-1_resized

20160702_201129-1-1_resized
20160702_201129-1-1_resized

1/9

Le 2 juillet 2016

Les Tréteaux de Vence

Festival de théâtre comique PROLONGATION LE  12  juillet place Godeau

 

Vous n’avez pas encore fini de rire à Vence : le mardi 12 juillet,  il est rejoué « Le trésor des Templiers par « Les Baladins » à 21h place Godeau, en même temps que la soirée des marchés nocturnes.

 

France Hélène a monté avec l’aide de la ville de Vence en 2015 : Le festival de théâtre comique. Toutes les représentations sont gratuites (merci ville de Vence). Quatre espaces scéniques dans la ville historique : place Clemenceau, passage Cahours, salle des Meules, théâtre de l’ Avant Scène (Jacques  Fournée).

 

Cette année 2016, du jeudi 30 juin au lundi 4 juillet, ce ne sont pas moins de 20 spectacles joués par les compagnies du pays vençois pour le bonheur de ceux qui souhaitaient « se tenir les côtes ». France Hélène metteur en scène de cet événement dit que nous avons tous besoin de rire ; c’est un postulat que chacun partage, sauf à être un esprit chagrin … Il n’est qu’à considérer le succès des stages de rigolo thérapie !

 

Donc du théâtre « pour le meilleur et pour le rire » ! comme l’annonce le programme : si nous voulions par une pirouette, tenter d’imiter « La Courge » chroniqueuse à Vence info mag, nous dirions qu’il y avait une scène, des comédiens, des spectateurs, des applaudissements, on a bien rigolé, les édiles sont contents ! … et comme pourrait surenchérir  Woody Allen « ça parlait de théâtre » !

 

Ce serait parodier l’humour synthétique de « La Courge » désignée à ce rôle dans la cité, tout n’est que masques et comédies …

 

C’est avec une belle énergie que France Hélène alias « La Courge » a su créer ce festival du rire à Vence et ça n’a pas été facile à mettre en œuvre ! On déplorera encore une fois (et ce, depuis des décennies) l’absence d’une salle de spectacles digne de ce nom dans notre cité des Arts, malgré l’existence de la salle des Meules et de la salle du théâtre de l’Avant scène qui « font » ce qu’elles peuvent, merci à ces deux structures !

 

«  Pour le meilleur et pour le rire » ! bon SPECTACLE LE 12 JUILLET A 21h place GODEAU et mettez votre obole dans le chapeau qui circulera !

www.vence .fr catégorie festival                                              

Joy

Le 2 juillet 2016

Le temps des kermesses

 

Et voilà venu le temps de la kermesse de fin d'année de l'école Freinet ce samedi. Un moment festif sous le signe de la bonne humeur caractéristique de tous les enfants qui voient les grandes vacances arriver à grand pas.

Des jeux de société en bois pour les plus grands et une pêche aux canards pour les plus petits, un grand concours de gâteaux qui je confirme étaient tous autant un plaisir à regarder qu'à déguster et le traditionnel Adieu aux CM2 dont Nolan, petit-fils de notre écrivain local Raymond Ardisson, fait partie cette année. 

20160702_154643-1_resized
20160702_154643-1_resized

20160702_163914-1_resized
20160702_163914-1_resized

20160702_154422-1_resized
20160702_154422-1_resized

20160702_154643-1_resized
20160702_154643-1_resized

1/13

Bon voyage au pays du collège et des "grands" Nolan, à toi et à tous tes camarades de "promotion" qui font le grand saut dans le monde de l'adolescence.

Longue vie à l'école Freinet à qui l'on souhaite bon nombre de jolies kermesses comme celle-ci pour clore de belles années d'enfance.

 

Emmanuèle Pillard-Le Breton.

20160702_154749-1_resized
20160702_154749-1_resized

20160702_152626_resized
20160702_152626_resized

20160702_152537_resized
20160702_152537_resized

20160702_154749-1_resized
20160702_154749-1_resized

1/4
tn_edited
tn_edited

IMG_1976_resized_1
IMG_1976_resized_1

0001_resized_1
0001_resized_1

tn_edited
tn_edited

1/3

Durant la traditionnelle kermesse de l’école Freinet,  5 élèves – certains arrivés dés la maternelle sont là depuis 8 ans – ont eu droit à une petite cérémonie peu protocolaire mais symbolique et en forme d’hommage à ces garçons et filles qui vont en septembre rejoindre le collège. 

En présence de Madame Anne Sattonnet 1ère adjointe représentant la municipalité et de Yann et Marcelle responsables de L. P.P.F chacun reçoit un album de photos retraçant les diverses activités de l’école durant leur passage. Puis deux petits pommiers, un pour les filles l’autre pour les garçons seront mis en terre au potager à la rentrée de septembre. Ils représentent ces 5 enfants qui quittent l’enfance et s’approchent de l’adolescence en laissant pour les plus petits des pommes dont ils pourront se nourrir l’an prochain. Un symbole fort, un lien « Nous partons mais nous ne vous oublions pas ». 

N’oublieront pas non plus cette jolie cérémonie des premiers jours d’été les parents présents. Certains avaient la larme à l’œil, et tous les participants.  

                                                                          Ardisson Raymond