Septembre 2016

Vence

 

L'Appel à candidature pour permettre à 4 artistes du pays Vençois d'aller en Résidence d'Artiste à Ein Hod ou Sidi Bou Said.

Le 30 septembre 2016

Nice au cœur du conflit entre François 1er et Charles Quint

                 

                Ce vendredi à la médiathèque, c’est le sujet qu’a choisi Michel DERLANGE, président honoraire de l’Université dans la Vie, et par ailleurs historien émérite de l’université de Nice.

 

                Toute leur vie ces deux personnages animés d’ambitions irréconciliables seront en conflit. François 1er est un homme se situant entre le Moyen-Âge et la Renaissance. Chevauchant en armure, habile aux tournois, il se révèle aussi à la cour un véritable arbitre des élégances, cultivé et séducteur. Il a unifié le royaume de France, imposant le français dans tous les textes officiels. En face Charles Quint, un véritable chef de guerre peu versé sur les futilités.  Durant une longue période, François Ier affrontera Charles Quint.

                Au-delà de la rivalité entre deux souverains, deux conceptions de la monarchie sont en jeu dans l'antagonisme entre la France et la maison d'Autriche. Une rivalité qui va durer vingt-cinq ans, et autour de laquelle va s'écrire une page d'histoire de l'Europe. L'affrontement entre les deux princes (qui sont cousins) recouvre l'antagonisme entre deux conceptions de la couronne : d'un côté, avec l'héritier des Capétiens, la royauté nationale ; de l'autre, avec le souverain du Saint Empire, la monarchie universelle, selon le modèle carolingien. Au nord, à l'est et au sud, le roi de France se trouve encerclé. La réalité, cependant, est plus complexe. Car l'étendue des possessions des Habsbourg est telle qu'elle va constituer un handicap : François Ier exploitera cette faiblesse. Au fond, l'origine du choc entre la France et la maison d'Autriche tient à l'ambition de Charles Quint de reconstituer à son profit l'ancien duché de Bourgogne, qui s'étendait autrefois de la mer du Nord à la Suisse.

                Le 18 juin 1519, la diète d'Empire se réunit à Francfort, les sept princes électeurs entrent en séance. Cinq mois plus tôt, la mort de Maximilien Ier avait ouvert la succession à la couronne impériale. Le candidat naturel, élevé dans cette perspective, est le petit-fils du défunt, Charles Ier d'Espagne. Des concurrents se présentent toutefois : Henri VIII d'Angleterre, le duc Georges de Saxe, et François Ier.

                Un Français candidat à l'Empire ? Aux yeux du roi de France, il s'agit d'éviter que Charles, souverain qui contrôle plus de la moitié de l'Europe et le Nouveau Monde ibérique, se voie auréolé d'un prestige supplémentaire. François Ier se lance dans l'affaire après avoir été démarché par plusieurs électeurs. Mais ils ne tiendront pas leurs promesses : à la fin du scrutin, le 28 juin, seul l'archevêque de Trèves votera pour lui. Élu roi des Romains, Charles est couronné plus d'un an plus tard, le 23 octobre 1520, à Aix-la-Chapelle, et prend le nom de Charles V (Charles Quint). Faute de mieux, l'Italie fait rêver François Ier.

                En 1535, à la mort du duc de Milan, le roi revendique l'héritage du duché. Au début de 1536, 40 000 de ses soldats investissent la Savoie. En juin, Charles Quint riposte en envahissant la Provence. Grâce à l'intercession du pape, François Ier et l'empereur signent la paix de Nice en 1537, et se réconcilient lors de l'entrevue d'Aigues-Mortes en 1538, jurant de s'unir face au protestantisme.

 

Raymond ARDISSON

Le 25 septembre 2016

Saynète « Le Baptême provençal »

 

En Provence le baptême ne pouvait pas avoir lieu si l’on n’avait pris, au préalable, la précaution de bien choisir qui serait parrain et marraine. Recevoir cette responsabilité relevait à plus d’un titre du privilège, voire de l’honneur, et amenait du bonheur à qui l’accomplissait correctement. Ne disait-on pas que lou peiririnage adus lou mariage (« le parrainage amène le mariage »). On ne plaisantait pas avec cette fonction.

Les comédiens de Lo Cepon nous font revivre ce moment très attendu des enfants du village : le baptême. Et pour cause !

À la sortie de l’église, une fois l’enfant baptisé, le parrain était attendu de pied ferme par des gamins qui l’incitaient à leur jeter des sous. Et malheur à celui qui n’était pas généreux. Ils devaient alors faire face à des insultes désobligeantes, du genre « Peirin rascous » («Parrain radin»). Mieux valait alors que le pauvre parrain ait prévu quelques pièces ou, à défaut, quelques dragées pour contenter tout son monde.

Marcel Orengo

Le 24 septembre 2016

Le pays Vençois fête la gastronomie

                               Ce week-end, la place du Grand jardin accueillait la Fête de la gastronomie.  Elle a été lancée officiellement samedi matin par Loïc Dombreval, maire de Vence, accompagné de Michel Meini, maire de La Gaude, de Jean-Michel Sempéré, maire de Saint-Jeannet et de nombreux élus. À cette occasion, Monsieur le maire a annoncé l’ouverture du premier marché local bio le 22 octobre prochain. Les associations Lo Cepon et La Brissaudo ont participé à la fête en jouant des airs provençaux pour la première et en  distribuant de la brissaudo (pain grillé à l’ail) pour la seconde.
Cette manifestation rassemblait une trentaine de commerçants, agriculteurs et producteurs locaux  offrant des dégustations et proposant leurs produits à la vente.

Jean Seguin

Le 24 septembre 2016

La Rèino Jano emé l'aigo dóu Mauvan

En cette journée nationale de la gastronomie, dans sa saynette, Jean-Marie Rami nous montre une Reine Jeanne toujours avide de nouvelles saveurs... En effet, la Reine Jeanne était une gourmande, et surtout une gourmande d'hommes ! 

L'épisode se déroule lors d'une visite de la reine dans sa ville de Vence pour y officialiser le droit de passage du canal des eaux du Malvan pour le village de Saint-Paul.

Et cela n'est pas du goût des paysans du coin, pas du tout !

Une sympathique petite comédie marquée par la véracité des faits, même si, dans la vraie vie, la reine aux cinq époux n'est jamais venue à Vence...

L'Histoire passe et l'eau coule toujours !

Félicitations aux comédiens de Lo Cepon pour leur interprétation : Julie Béraud, Yveline Raynaut, Anne Leroy, Pierre Castelain, Paul Esmengiaud, Christian Piana, Jean-Marie Rami et Philippe Vidal.

Marcel Orengo

Le 24 septembre 2016

«  Le Bonheur » à l'Avant-Scène

 

Alexandre souhaite vérifier sa virilité en séduisant, sans conséquence, pense-t-il, Louise qui ne l'entend pas de cette oreille, si toutefois on peut parler d'oreille.... Les personnages, tiraillés entre leur peur de la solitude et la défiance de la vie de couple, se querellent puis se réconcilient sur fond de « carpe diem » .

Deux divorcés, soit ! , mais alors, qui est Cécile ?     

La pièce de notre contemporain Eric Assous est délicieusement interprétée par François Cracosky et Myriam Grélard de la compagnie «  Les Scènes d'Argens » . Merci à Jacques Fournée sans qui le théâtre à Vence serait mort et enterré, comme si cet Art ne faisait pas partie de la Culture, dominée chez nous par les barbouilleurs.       

La Courge

Le 24 septembre 2016

Lucie SARKADYOVA - Photographe

 

Coworking-20160920_200602
Coworking-20160920_200602

Coworking-20160922_125533
Coworking-20160922_125533

Coworking-20160920_200353
Coworking-20160920_200353

Coworking-20160920_200602
Coworking-20160920_200602

1/9

Le 20 septembre 2016

Vence inaugure le BaousCamp !

 

Ce mardi à 18h30 Loïc Dombreval, maire de Vence, a coupé le ruban tricolore et présenté le nouvel espace coworking vençois. Une nouvelle promesse de campagne tenue qui offre des conditions de travail stimulantes et enrichissantes aux petites entreprises de la ville et avoisinantes.

 

Avec ses 100m2 en plein centre-ville, situés dans la cour juste entre la place du Grand Jardin et l'agence Ferrero, 2bis avenue de la Résistance, deux espaces ouverts, une salle de réunion, un espace convivialité et un jardin, le BaousCamp est l'espace de travail collaboratif où chacun apporte son expertise pour entreprendre différemment.

 

Saluons le faible coût de ce lieu pour la ville: À peine plus de 8000€ de travaux d'aménagement tout compris !

 

Contacts: Véronique Marce, tel: 04.93.24.08.59, email: vmarce@ville-vence.fr

 

Emmanuèle Pillard - Le Breton

Le 19 septembre 2016

Une Promotion Franta, comme une lutte pour l’humain

[Yves Ughes]

 

On ne connaît jamais suffisamment sa ville.

Mais, à Vence, on a tous les jours les moyens, une occasion de la connaître mieux.

C’était ce lundi 19, en mairie, une cérémonie officielle installait la nouvelle promotion du Diplôme Universitaire.

Promotion Franta.

Au gré des interventions de M. Loïc Dombreval, maire de Vence, de M. Jean-Baptiste Pisano - directeur des études - et de Mme Frédérique Vidal, présidente de l’Université Sophia Antipolis, on découvre.

On découvre la richesse des rencontres qui se nouent dans le creuset de notre ville. Le pôle universitaire de Vence parle de lui-même : “Histoire de l’art et d’archéologie” et “Management de l’art et du tourisme culturel”, telles sont les appellations des diplômes.

(...)

Franta2
Franta2

Franta
Franta

Franta2
Franta2

1/2

(Photos : ville d Vence)

Le 18 septembre 2016

Concert de l'Orchestre de Chambre du Philharmonique de Nice

A la Cathédrale de Vence, ce dimanche Violaine Darmon dirige son Orchestre avec tendresse et humour. Ses explications bienvenues permettent aux auditeurs de mieux appréhender les mélodies slaves romantiques ou post-romantiques inspirées du maître Piotr Ilych Tchaikovsky. Anton Arensky compose les «  Variations sur un thème de Tchaikovsky » puis Alexandre Scriabine l'original suivi de Serguei Rachmaninov dans «  Variations opus 34 »  constituent un programme pas toujours connu du grand public. D'ailleurs mon correcteur orthographique ne connait pas Scriabine, il me propose «  Carabine » !!!

Bref, pour finir, Violaine et ses virtuoses jouent Tchaikovsky «  Sérénade pour cordes » qu'on ne peut s'empêcher de fredonner en sourdine, entrainé par la mélodie. En prime, un petit extrait hors programme du «  Lac des Cygnes »  enthousiasme l'auditoire.

Les Concerts Syrinx et le Conseil Général nous ont offert un bien beau concert, salué par une «  standing ovation »  dans une cathédrale plus que remplie.                   

La Courge

Les 17 et 18 septembre 2016

4ème rendez-vous "Lire à Vence"

Pour ce quatrième rendez-vous avec les éditeurs locaux, les auteurs et… les lecteurs ce sont 54 stands qui exposaient l’objet culte : le Livre !

Décorés ou sobres, épais ou fins, pour adultes ou pour enfants, le choix est considérable : roman, bande dessinée, aventure, histoire, poésie, conte…

Et, pour agrémenter l’évènement, deux auteurs, Jacques Fernandez et Philippe Le Roy, ont répondu aux questions de Yves Ughes, poète et président de « Podio », association partenaire de « Lire à Vence » association organisatrice de la manifestation et présidée par Claude Joyard.

Marcel Orengo

Le 17 septembre 2016

LES ASSISTANTES MATERNELLES DES ALPES-MARITIMES EN FORMATION « SECOURISME »

 

                Sur l’initiative de l’association RIAMNP* (Regroupement Intercommunal des Assistants Maternels Non Permanents), pas moins de 70 assistantes maternelles venues de quinze communes du département s’essayaient aux ateliers pratiques de premiers soins, animés par les Sapeurs-pompiers de Coursegoules et de Vence. Grâce au formateur Philippe TRASSARD et son équipe de l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Alpes Maritimes, les gestes essentiels de premiers secours seront revus et mis en pratique sur des mannequins bien dociles. Tout est passé en revue : une brûlure, une hémorragie, un malaise, mais aussi un arrêt cardio-respiratoire.

AM-Anne Sattonnet
AM-Anne Sattonnet

AM-_DSC0642
AM-_DSC0642

AM-_DSC0647
AM-_DSC0647

AM-Anne Sattonnet
AM-Anne Sattonnet

1/9

                À la mi-journée, Mme Anne SATTONNET, Vice-présidente du Conseil Départemental, est venue rappeler l’importance du rôle des Assistantes maternelles et de cette formation. La municipalité fut grandement remerciée pour son implication et pour le prêt de la salle Falcoz, pour la présence de M. Loïc DOMBREVAL, maire de Vence, Mme Catherine LE LAN, adjointe à la Famille, Mme Catherine BONHOMME, conseillère municipale déléguée à la Petite Enfance.

                Cette belle journée, riche en apprentissages et en échanges, permit également aux membres de cette corporation de se rencontrer et confronter les expériences. Mesdames FABRE, présidente du RIAMNP en formation ce jour-là, et NABOT, en convalescence, étaient dignement représentées par Mme PISELLI et le groupe des Assistantes maternelles.

Nelly ORENGO

*RIAMNP : http://www.net1901.org/association/REGROUPEMENT-INTERCOMMUNAL-DES-ASSISTANTES-MATERNELLES-NON-PERMANENTES-06-R.I.A.M.N.P.-06,648905.html

DSC00124
DSC00124

DSC00125
DSC00125

DSC00118
DSC00118

DSC00124
DSC00124

1/10

Le 17 septembre 2016

"Murs à nu"

 

La Chapelle Sainte Bernadette de Vence accueille du 3 au 17 septembre l’exposition du photographe vençois Hervé Muniere. Cette exposition « murs à nu » propose 40 photos de murs « habillés »  de nus. La plupart de ces murs ont été photographiés en Ligurie, région où de nombreux villages ne sont pas restaurés. Deux photos viennent de Gourdon. Une série de nus a été travaillée pour les transformer en dessins, tags, fresques… Ces nus ont été ensuite incrustés dans les photos de murs de façon à donner l’impression d’avoir été gravés sur l’enduit d’origine et de subir les dégradations du temps qui passe…Images insolites  mêlant subtilement la rudesse de vieux enduits à la douceur des courbes féminines.

Entrée libre de 10h à 12h et de 14h30 à18h

Le 16 septembre 2016

Franck Follet

au "Coin des Arts"

Franck Follet aime photographier, se faire plaisir et faire plaisir en exposant ses œuvres. Pour cette exposition chez Laurem elle-même sculptrice, Franck a choisi le corps de la femme. Ce corps magnifique que le temps dégrade peu à peu.

La superposition d'un cliché d'un corps nu en noir et blanc et d'une image en couleur d'une vieille porte, d'un sol craquelé, d'une plaque de rouille ou autre usure de la nature donne une nouvelle vie au sujet. L'œil ne perçoit pas le montage, il se laisse mystifier par lui pour ne voir que poésie étrange.

Ainsi les corps sont beaux mais plus que cela encore.

A découvrir tout le mois de septembre.

Marcel Orengo

Le 15 septembre 2016

100 ans

Joyeux anniversaire Alice

 Jeudi, Alice Vigneron fêtait ses 100 ans entourée de ses enfants et petits-enfants à la maison de retraite L'EHPAD La Vençoise. Après les discours de M. Gérard Brami,  directeur de l'établissement, et de Mme Nadia Icart, représentant Loic Dombreval retenu par ses obligations,  la famille et les résidents se sont rassemblés pour déguster les gâteaux d'anniversaire et trinquer à la santé de l'heureuse centenaire.  La petite fête était accompagnée en musique par Serge Serra de l'association Art  Vocal et Harmonie.

Jean Seguin

Madame Vigneron est née le 15 septembre dans la région parisienne, à Clichy. Puis elle a vécu dans le Morvan et en côte d'or. Elle a été secrétaire puis mère au foyer avec la naissance de ses enfants.

Mme Vigneron, vit entourée de ses enfants, Jacques, Jean-Claude, Sylvie, Martine, ses neufs petits enfants. Belle famille qui est le centre de la vie de Mme Vigneron qu'elle voit avec plaisir lors de leurs visites, ou lors de repas dominical chez son fils.Une des grande passions de Mme Vigneron, reste les animaux. Elle a eu beaucoup de chats et de petits lapins, de ce fait elle apprécie tout particulièrement la venue de l'association "Poils de Tendresse" au sein de l'établissement.

                                                                                         EHPAD La Vençoise

C0021.MP4.Image fixe001
C0021.MP4.Image fixe001

C0020.MP4.Image fixe001
C0020.MP4.Image fixe001

C0004.MP4.Image fixe001
C0004.MP4.Image fixe001

C0021.MP4.Image fixe001
C0021.MP4.Image fixe001

1/12

Le 14 septembre 2016

Messe à la Grande Chapelle du Calvaire

Aprés avoir réalisé le circuit des chapelles, la croix glorieuse reprend le chemin de la cathédrale.

Rendez-vous en 2017 pour un nouveau circuit des chapelles vençoises.

                                             André MARIE

Les 9 et 10 septembre 2016

Forum des Associations et Fête du Sport

Cette manifestation largement suivie par les Vençois a 20 ans ! Pour l’occasion, deux parrains célèbres ont répondu présents, deux footballeurs désormais Vençois :  Dominique Baratelli, gardien de but international, 21 sélections en équipe nationale (1971-1978 et 1981-1982), et Zvonko Kurbos, dit Tony Kurbos, attaquant dans les années 80-90, vainqueur de la Coupe de France en 1984 avec le FC Metz entre autres exploits.

Avant la remise des médailles aux neuf associations fêtant leur anniversaire (10, 20, 30, 50 ou 90 ans) une animation dans la piscine était offerte par les clubs d’Antibes : le Cercle des Nageurs d’Antibes (10 filles) et le Spondyle Club d’Antibes (3 filles et 2 garçons).

Après les discours de circonstance remerciant l’ensemble des bénévoles organisateurs de la soirée, la cérémonie commence sous quelques gouttes peu inquiétantes provenant probablement d’un bébé nuage qui s’est oublié. Et puis le ciel se dégage à nouveau, pour terminer la cérémonie sous une belle lune blanche.

Marcel Orengo

Le jeudi 8 septembre​ 2016

Le verre de l'amitié des Nuits du sud

Jeudi soir, la municipalité et les organisateurs des Nuits du sud ont tenu à rassembler à la salle Falcoz les bénévoles ayant participé au déroulement du festival afin de les remercier.

Après les discours de Loic Dombreval, maire de Vence, et d’Anne Sattonnet, conseillère départementale, ce fut au tour de Téo Saavedra, directeur des Nuits du sud, de prendre la parole. Il a souhaité lire une lettre de Salvatore Adamo, qui devait chanter le lendemain des attentats de Nice, où il exprimait sa profonde tristesse face à ces événements tragiques et son soutient aux victimes.
M. Saavedra a ensuite chaleureusement remercié les bénévoles pour leur contribution à la réussite des concerts malgré les circonstances.

L’an prochain, Téo Saavedra et la municipalité envisagent d’augmenter le nombre de représentations  à la Salle des meules mais également d’organiser des spectacles au Col de Vence, comme c’était le cas lors des jeunes années du festival. Et bien sur le printemps de nuits du sud et ses 20 ans

La soirée s’est achevée autour d’un buffet et du verre de l’amitié.

Jean Seguin

Le 6 septembre 2016

le Chambre Philharmonique de Cologne à la Cathédrale

 

 

Bon d'accord, un quatuor, ce sont quatre musiciens, mais là, ils sont six : quatre violons, une contrebasse et une flûte. Ce mardi, notre cathédrale les reçoit avec plaisir. Le concert se développe en deux parties : la 1ère propose d'abord un extrait des Quatre saisons, « l'été »  de Vivaldi, puis un Quatuor en ré majeur de Wolfgang enfin le Concerto n°9 de Boccherini. Après l'entracte, un divertimento du même Wolfgang, puis une intéressante interprétation de Carmen par un certain Borne pour finir par Le Carnaval de Venise de Paganini. A la flûte, Alba, l'espagnole,  jeune jolie et virtuose. Au violon solo, Sergey l'Ukrainien qui alterne les pizzicati et les caprices de Paganini avec un brio qui surprend la Courge que je suis. Au violoncelle, Dmitrij le kazakh et son catogan. Assistés des trois autres violonistes, ils ont bien mérité leur « standing ovation » .  Et bientôt, ici même, le 18 , un autre concert :  un petit Syrinx ?   Pourquoi « petit » ?         La Courge

Le  Samedi 3 septembre 2016

Fête de la Sainte Colombe.

En ce début du mois de septembre, comme à l’accoutumée, habitants et amis du quartier de Sainte-Colombe se sont retrouvés dans le pré en face de la chapelle pour célébrer leur sainte patronne.
La fête a débuté par une procession partant de la chapelle au son des galoubets et des tambourins de la Brissaudo. La messe, célébrée dans le pré par le Père Gibelin en présence de Loic Dombreval maire de Vence et d'élus, a été suivie par les chants et les danses de la Brissaudo. Les enfants ont eu la possibilité de faire des tours de poney ou de cheval.

La soirée s'est terminée par un buffet champêtre bien garni où la célèbre brissaudo, pain imbibé d'huile d'olive frotté d'ail et grillé au feu de bois, avait une place de choix.

Jean Seguin

Le 3 septembre 2016

"Un jour une voix"

Deuxième édition du concours de chant

 

Les premières sélections du concours de chant "un jour une voix" ont député samedi, accueillies par le conservatoire de musique Vençois dirigé par Stephan Bergeon. Plus de cinquante candidats ont participé à cette seconde édition dirigée par Emmanuel HAUVEL, et parrainée par le groupe Y's.

Parmi ces candidats, le jury a eu le plaisir de retrouver des anciens candidats de la première édition.

Les candidats sont venus des quatre coins de la France : Manosque, Saint Jorioz, Marseille, Vence, Tourrettes sur loup …

Le jury, présidé par Pierre Capelle, directeur de "A.Capelle.A", a eu la lourde tâche de noter les candidats répartis en trois catégories (moins de 17 ans, de 17 à 29 ans et plus de 29 ans).

Des critères préétablies et communs à tous les membres du jury (présence scénique, qualités vocales etc.) ont aidé à sélectionner celles et ceux qu arriveront en quarts de finale, qui auront lieu le 1er octobre et le 5 novembre à Tourrettes-Sur-Loup.

Les vainqueurs du concours "un jour une voix", Grand prix du Jury et coup de cœur des spectateurs, se partagerons la somme de 2000 €. De quoi aider à poursuivre l'aventure d'une passion qui peut être coûteuse.

Katrin Göbel (Chanteuse-danseuse),

Yoann Martinez (Parrain du concours, 1er Duo de la premiére édition, chanteur du groupe Y’s),

Samuel Garcia (Parrain du concours, 1er Duo de la premiére édition, chanteur du groupe Y’s),

Emmanuel Hauvel (Président du concours Un jour une voix),

Pierre Capelle (Président du concours, Directeur, à A.Capelle.A )

Marie-Eve Clérico (Chanteuse-musicienne),

Stéphan Bergeon (Directeur du Conservatoire),

Jaques Vallée (Adjoint délégué à la culture),

« Madame Monsieur », un duo de charme et de talent

Quand Monsieur interviewe Madame et Madame interviewe Monsieur…

Emilie Satt et Jean-Karl Lucas ont bien voulu se prêter au jeu de l’interviewé intervieweur, deux jours avant leur participation au Théâtre de Verdure à Nice avec leurs amis du Dime On Fest 2016 Official : Charlie Winston, Medi, David Zincke, Bensé, Jil is Lucky, Léa Lu, PaperFace, Andréane Le May, Anthony & Mariana, …

A noter que tous les bénéfices seront reversés aux familles des victimes du 14 juillet à Nice.

Dans notre vidéo, Madame (Emilie Satt), et Monsieur (Jean-Karl Lucas), pour quelques jours à Vence, se confient sur leur jeune passé et leur proche futur.

Un passé déjà bien chargé avec de belles collaborations et de francs succès : Stacey Kent, « La Vénus du mélo 3» et « Raconte-moi4 », ainsi qu’une chanson pour Line Renaud, « Tu m' tues Lulu ». Ils participent à la 500e de Taratata9 avec le chanteur Youssoupha, le rappeur S.Pri Noir. La liste s’allonge avec des artistes rap, La Fouine, Sultan, Dinos Punchlinovic... et des artistes plus pop comme Sindy, Ayna ou Elisa Tovati. 

Et un futur chargé : avec notamment une tournée de neuf Zénith en France (voir plus bas le calendrier) avec le trompettiste Ibrahim Maalouf et un concert  à la Boule Noire à Paris le 11 octobre prochain.

Elle, bien connue des Vençois – sa maman et première admiratrice n’est autre que Anne Sattonnet - a intégré la Chorale de Florence Derivière « Via Cantori », a pris des cours de chant  avec Serge Serra à Saint-Paul-de-Vence, et puis c’est la montée à la capitale, la rencontre avec Jean-Karl, le mariage… Lui, Amiénois, passionné de musique depuis son tout jeune âge, a étudié au  Conservatoire de musique de la ville.

Marcel Orengo

Pour plus d’informations :

facebook.com/madamemonsieurmusic

instagram.com/_madamemonsieur_

Snapchat : snapmmemr

Dates des prochains concerts :

- 4 octobre zénith de Strasbourg en PP de Ibrahim Maalouf / - 5 octobre zénith de Dijon en PP de Ibrahim Maalouf /- 7 octobre zénith de Montbéliard en PP de Ibrahim Maalouf / - 8 octobre zénith de Chambéry en PP de Ibrahim Maalouf /- 14 octobre zénith de Toulouse en PP de Ibrahim Maalouf /- 3 décembre zénith de Paris en PP de Ibrahim Maalouf /- 5 décembre zénith de Lyon en PP de Ibrahim Maalouf /- 6 décembre zénith de Clermont Ferrand en PP de Ibrahim Maalouf /- 7 décembre à Grenoble en PP de Ibrahim Maalouf. Et le 11 octobre à la Boule Noire à Paris.