Novembre  2016

Vence

 

Samedi 10 décembre à l'auditorium

de Saint Paul de Vence

Inoubliable Noël

au profit de l'association  Vençoise EMMA

Le 27 novembre 2016

Les primaires de la droite et du centre 2ème tour. 

Cette fois, le scrutin se déroule dans la grande salle du gymnase Maxime Candau. 


Vous savez, celles où il y a des gradins et un mur d'escalade, épargnant ainsi le joli parquet de la petite salle. 


Les électeurs sont venus plus nombreux encore que la semaine dernière. Dominique Croly-Labourdette, adjoint aux Finances de la Ville de Vence annonce les résultats vers 21h . François Fillon obtient 80% des voix donc Alain Juppé 20% . Il  faudra attendre d'autres élections et d'autres surprises ?    

 

La Courge 

Le 26 novembre 2016

La Brissaudo fête les châtaignes !

 

Châtaignes et bugnes, vin chaud... Nos papilles ont pris les couleurs de l'automne ce samedi soir 26 novembre à la Brissaudo.

Une ambiance unique, celle que draine inexorablement cette belle association dans son sillage.

Le folklore d'antan, des Vençois souriants, heureux de se retrouver, des enfants nombreux, gais comme de jeunes pinsons, prompts à la farandole et petits rois de la pistes de danse.

 

Une soirée de bonheur, simple, chantante, dansante et conviviale, belle comme un rire d'enfant...

 

Emmanuèle Pillard - Le Breton 

Le 21 novembre 2016

Christian Maria, romancier à la Bibliothèque pour Tous

 

Dans une autre vie M. MARIA était enseignant des Sciences de l’ingénieur, nul n’est parfait ! Il a d’ailleurs publié chez Dunod « La Qualité des produits industriels ». Ses loisirs et ses préférences - il a étudié l’Histoire de l’Art - l’ont amené tout naturellement à écrire la saga romanesque dont il nous parle aujourd’hui, sous forme de romans et de polars historiques situés géographiquement en Provence, dans le Comté de Nice et le Duché de Savoie.

 

Le premier : « La Pala » est publié en 2004, Christian Maria nous dit découvrir « un plaisir de démiurge » à écrire un univers qui reçoit le meilleur accueil  du public.

Si ses héros ne relèvent pas tous de  la stricte vérité historique, Christian Maria les situe dans un contexte et des faits rigoureusement documentés, d’ailleurs ses romans renvoient à des notes de bas de pages et des cartes pour la bonne compréhension des lecteurs.

 

La saga, avec ses huit ouvrages d’aventures vécues dans la première moitié du 16e siècle, décline un thème propre à chaque livre : l’art sacré et les bouleversements de la Renaissance, la « nouvelle opinion » avec les Huguenots… la félonie avec les liens politiques entre les nobles en butte aux alliances et les intérêts fluctuants de l’Empire de Charles Quint, le  Duché de Savoie et le Royaume de France… De 1521 à 1543, nous suivons les tribulations de Charles de Montreil, gentilhomme savoisien et héros récurrent, de Turin à Chambéry, à Gênes, à Marseille…

(...)

Le  20 novembre 16

Le Tango Argentin

 

 

Jour d’élections.  Après que la foule s’est bien pressée au gymnase pour exprimer son opinion dans les urnes, elle aspire à davantage de spiritualité et se précipite dans notre belle cathédrale pour un concert Syrinx.  Un concert particulier puisqu’il est dominé par un instrument de musique bien oublié aujourd’hui : l’accordéon.

Les œuvres proposées, plus récentes que classiques, sont signées Astor Piazzola, Carlos Gardel et surtout Frédéric Viale qui fait chanter ses accordéons de virtuose. Il est accompagné de Vera Novakova au violon. Vous connaissez Véra, elle vient souvent à Vence, ainsi que de Hirstina Gueorguieva autre violon. Et avec Hugues de Gillès à l'alto, Zela Terry au violoncelle et Jean-Louis Landra à la contrebasse, nous avons le «  Logo Tango Quintette » .

Une bien belle soirée qui nous laisse imaginer ce que sera celle de Noël le 11 Décembre.      

La Courge

Le 20 novembre 2016

Les primaires de la droite et du centre 1er tour. 

Non, chers collègues, journalistes des grandes chaînes et grassement payés, vous avez tort, ce n'est pas un électorat de vieux, oh pardon,  de personnes d'âge respectable ou très respectable ! C'est juste que, quand on fait des commentaires à 11heures du matin sur le taux de participation,  forcément, les djeun's ne sont pas encore levés.

Parce que, dites-moi, il y en avait du monde, et des queues et des queues. Par pudeur, j'ai flouté la queue.  Le gymnase Maxime Candau se révèle beaucoup trop petit et la file d'attente s'étend jusqu'à l'avenue Rhin et Danube . Qui va gagner le demi-cocotier?           Il faut attendre....    

La Courge à 10h00

[Vim : Depuis nous avons appris le score de 44,1% pour F. Fillon - 50,85% sur Vence]     

Le 19 Novembre 2016

Salle des Meules «  Hormones et Mimosas »

 

La soirée théâtrale de Vence-Cultures fait honneur à l'oeuvre de René de Obaldia ce soir.  Le «  théâtre du Verseau » de Cosette Travère propose des extraits de quelques pièces connues telles «  Le Grand Vizir » et d'autres encore. Des comédiens motivés ont déjà enchanté le festival «  Les Tréteaux de Vence   2015 et 2016  avec notamment : «  Peut-on encore jouer Molière ? »  Nous attendons avec impatience le programme de 2017. 

Un Feydeau peut-être ?      

La Courge

Photos : LL

Le 18 novembre 2016

Canten tous, tremoussens nous 

Par Les Enfans de Cythère

 

Magali Lange et Damien Roquetty (chanteurs baroques) et Françoise Bois Poteur (vielle baroque), travaillent cette année à partir d'extraits d’opéras. Pour cette soirée à la salle des meules à Vence, ils sont accompagnés par le tambourinaire Barhélémy Clerico, président de la Brissaudo.

L’auteur du texte en est un certain monsieur Perrin, sur des mélodies extraites d’opéras ou populaires alors en vogue au moment de l’édition de 1741. L’équipe du CEDP a reconstitué ce drame pastoral sur la naissance de Jésus, "Canten tous, tremoussens nous" à partir de la 2eme édition retrouvée au Musée d’Art et d’Histoire de Provence de Grasse.

Pour notre région, attachée à la coutume des pastorales provençales, l’existence de cette œuvre est d’autant plus intéressante qu’elle en est l’origine. Elle se situe à mi-chemin entre les noëls de Saboly du XVIIe siècle et la pastorale de Maurel du milieu du XIXe siècle.

C’est une œuvre "farcie"mêlant du provençal rhodanien, du languedocien et du marseillais, réservant le français aux Rois Mages.

Comme la tradition de la pastorale encore en vigueur près d’Allos, il n’y a pas de théâtralisation mais une succession de mélodies mettant en scène des bergers qui, après avoir hésité, finissent par se mettre en route.

Le 18 novembre 2016

Novembre au Coin de Arts

Vernissage de L'exposition d'Alain Vibert

Exposition des œuvres de Mireille Béhart

Vendredi soir avait lieu le vernissage de l’exposition de  Mme Mireille Berrard et de M. Alain Vibert au Coin des arts. Les œuvres de Mme Berrard, décédée en 2005, étaient présentées par sa fille, Brigitte Rives . Ses toiles colorées et abstraites évoquent l’univers de la musique.
Celles de M. Vibert mêlent différents matériaux, dont des pierres précieuses, et sont travaillées au couteau. Vibrantes, elles captivent et touchent le spectateur.
Cette exposition sera la dernière accueillie par le Coin des arts. En effet, la galerie de Laurem devra bientôt fermer ses portes malgré les efforts de l’artiste pour la maintenir ouverte. L’implication de Laurem, son enthousiasme et sa volonté ont permis la diffusion de l’art contemporain à Vence en le rendant accessible à tous.

 

L’exposition s’achèvera le 30 novembre

Isabelle Seguin

Le 17 novembre 2016

Au revoir Dror, au revoir Lior

 

Depuis le 31 octobre, Dror Karta et Lior Paz, deux artistes israëliens sont à Vence (voir notre reportage du 4 novembre). Pendant ces deux semaines ils ont rencontré des artistes locaux dont le célèbre Franta. Ils ont travaillé, la peinture pour Dror et la musique pour Lior.

Ce soir, à la chapelle des Pénitents Blancs, ils offrent leur talent au public vençois.

Tout est parti avec l’association "Cité des Arts en Méditerranée" et sa président, Catherine Ambacher. Une idée longuement germée dans la tête de cette adorable femme. Et puis, tout prend forme avec les membres de l'association et la municipalité.

Le rêve devient réalité.

Ce soir, entourés de nombreux amis, Lior joue pour notre plaisir et Dror, accompagné de la chanteuse Dyaa Znebir, réalise une œuvre en direct devant le public.

Une soirée forte en message d'humanité, de rapprochement et d'échange.

Que dire de plus.... le moment est très fort !

Marcel Orengo

Le 16 novembre 2016

Semaine des Droits de l’Enfant à Vence

 

Il nous semble important en cette semaine internationale des Droits de l’Enfant de rappeler l’origine de cette convention.

 

En 1989 elle définit de manière précise le terme « enfant » :

« […] tout être humain âgé de moins de dix-huit ans, sauf si la majorité est atteinte plus tôt en vertu de la législation qui lui est applicable »

L’idée transmise, à travers cette définition et l’ensemble des textes  de protection  de l’enfance, est que l’enfant est un être humain avec des droits et une dignité.

Aussi, l’enfant doit faire l’objet d’un intérêt particulier et d’une protection spécifique. C’est dans cette optique que des textes proclamant la protection de l’enfant et de ses droits ont été adoptés.

Au-delà de ces définitions, la ville de Vence met à l’honneur l’Enfant au travers de ses propres créations comme nous allons le voir dans notre film.

Marcel Orengo

Le 11 novembre 2016

Cérémonie commémorative de l'armistice

du 11 novembre 1918 à L'O N A C

Comment revitaliser le mot “commémorer”; Commémorer, le mot dit tout, il souligne le nécessaire devoir de mémoire. Mais l’action n’est pas sans risque. Celui du rituel est majeur. Si la répétition domine, d’année en année, les discours perdent en efficacité et la mémoire en vient à s’user. Aucun risque de la sorte pour la cérémonie qui s’est déroulée ce 11 novembre à Vence. Les discours de Madame Léandri, responsable de l’ONAC, de Mme Anne Satonnet, Première Adjointe au Maire de Vence et Conseillère Départementale, et de M. Loïc Dombreval, Maire de Vence et Conseiller Régional, ont été particulièrement innovants et d’une intense efficacité. Autre point de vitalité : la présence des écoles primaires et du lycée Matisse. Que les établissements scolaires participent à ce travail de mémoire souligne la dimension transgénérationnelle de la cérémonie. Tous les âges se trouvent ainsi associés à la mémoire nationale. Les Ecoles Primaires ont lancé la “Marseillaise”, et le lycée Matisse a donné à cet instant un instant d’une rare ampleur. L’Education Nationale est toujours un haut lieu de formation. Et des enseignants continuent de s’investir dans des actions pédagogiques intenses -autant que prenantes-. Un voyage a ainsi été réalisé, conduisant 55 lycéens et lycéennes à Verdun. Le lieu, les lieux visités ont, de leur propre aveu, donné une dimension concrète de l’horreur de cette guerre. Une fresque en est sortie, à la convergence des connaissances esthétiques, historiques et de l’expérience vécue.
 Vous percevrez la vitalité de cette journée en visionnant les trois documentaires réalisés par notre journaliste Jean Seguin. 

Yves Ughes

                                            

Le 11 novembre 2016

Cérémonie commémorative du 98e Anniversaire de L’Armistice du 11 Novembre 1918 et hommage aux Morts pour la France, civils et militaires, Guerres d’Indochine, d’Algérie & Combats du Maroc & de la Tunisie, Opérations extérieures.

Après une messe en la cathédrale, le cimetière se remplit d’enfants accompagnés de leurs professeurs des écoles. Il s’agit des écoliers de CM2 venus pour chanter la Marseillaise au cours de la cérémonie, drapeau bleu-blanc-rouge à la main.

Josiane Gattaciecca, conseillère municipale déléguée à la Sécurité, Relations avec les associations patriotiques et anciens combattants, officie tout au long de la cérémonie.  Après la levée du drapeau s’ensuivent sonnerie aux morts, dépôts de gerbes, discours et lecture par le maire, Loïc Dombreval, de la lettre de Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire.

Sous un splendide ciel bleu les participants repartent en défilé vers la Maison de retraite de l’ONAC où se poursuit la commémoration.

Marcel Orengo

Le 5 novembre 2016

"Ces petits riens de Vence"

"Prenez le temps d'observer, de scruter les détails qui sont sous vos yeux, il y a des merveilles". C'est le message que veulent nous dévoiler trois artistes vençois : Ica Saëz à l'origine de cette exposition, Alain Rabot et Albino Marcolli.

"Ces petits riens de Vence" nous dévoilent mille richesses accessibles à tout moment dès lors que l'on y prête un peu d'attention. Telle ombre sur la chaussée cache un ange blanc, telle fissure dans une façade représente un coeur et ainsi de suite...

Une exposition à découvrir au 9 de l'avenue Marcelin Maurel.

Allez- vite et... observez !

Marcel Orengo

Les Points Presse des Rencontres de Culture et Cinéma 2016

Le 5 novembre 2016

Pierre AMSTUTZ ROCH

Interview de Marie LALANDE

Le 5 novembre 2016

Dédicace de Julien et Gérard CAMY

"Cela n'avait pas encore été fait" ainsi commence la conférence donnée à l'Espace Culturel Leclerc par Julien Camy, fils de Gérard. Cela c'est tout simplement un livre, "Sport & Cinéma", relatant les films traitant directement du sport ou dans lesquels on peut voir des actions sportives. Une sorte de "Bible" pour cinéphiles et sportifs, ou les deux.

Ce livre de 458 pages, aux nombreuses illustrations, est préfacé par Thierry Fremaux, délégué général du Festival de Cannes et directeur de l’Institut Lumière.

Ouvrage de référence unique, documenté, exhaustif et ludique, il est rythmé par le sport et relancé par des témoignages de grands noms du sport comme du cinéma, de Ken Loach à Sir Jackie Stewart, de Jean-Jacques Annaud à Evander Holyfield, de Robert Towne, scénariste du Nouvel Hollywood à Billy Mills, héraut olympique des indiens d’Amérique en 1964.

A elle seule la couverture est un petit bijou. 

Marcel ORENGO

De nationalité suisse et française, Pierre Amstutz Roch sort diplômé de l'École Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation de Paris (EICAR) en 2011. Chargé de production à la télévision - Canal +, Arte, Antenne 2 – il travaille également comme assistant de production pour le cinéma.
En 2014, il réalise son premier court-métrage TO BE DELIVERED, tourné aux Etats-Unis. Film financé en partie grâce au crowdfunding, un financement participatif permettant à tout un chacun de soutenir financièrement et collectivement un projet.
Il entreprend alors une tournée de festivals internationaux et reçoit de nombreux prix dont le Los Angeles Movie Award du Meilleur Film Etranger.
En juillet 2016, il reçoit le Prix du Public de Vence au 2e Festival Jardin sur Court.

Le film : Tom, acteur en devenir, se rend à Los Angeles en auto-stop pour une audition. En chemin, il rencontre la belle Amy, qui accepte de le conduire à destination. Mais sous ses airs de jeune fille en fleur, la demoiselle va se révéler bien plus inquiétante qu'elle ne le laisse paraître

Un road-movie décalé et plein d'humour.

[info CC]

Le 5 novembre 2016

Philippe REBBOT

Interview de Jacqueline Bianchi

 

Acteur et scénariste, Philippe Rebbot a souvent tourné aux côtés de Karin Viard. Dans sa filmographie d'une trentaine de longs métrages, on le retrouve aux côtés de l'actrice, dans 21 NUITS AVEC PATTIE d'Arnaud et Jean-Marie Larrieu, WEEK-ENDS d'Anne Villacèque, LULU FEMME NUE de Solveig Anspach et ON A FAILLI ETRE AMIES d'Anne Le Ny. Scénariste, il écrit notamment MARIAGE A MENDOZA d'Edouard Deluc, dans lequel il interprète le rôle de Marcus.

« LE PETIT LOCATAIRE démontrera comment cette femme terrienne et pragmatique va voir sa vie bousculée un peu avec l'arrivée de ce nouveau locataire. Karin Viard donne la réplique à l'excellent Philippe Rebbot, mais aussi Hélène Vincent, Manon Kneusé et Antoine Bertrand.» par La rédaction de Challenges - « Une comédie, certes, où on rit de bon cœur, mais aussi un film attachant qui flirte sur l'émotion. » par La rédaction de Sud-Ouest

[info CC]

Le 4 novembre 2016

"Interview de Benoît JACQUOT"

Benoît Jacquot est un réalisateur, acteur, scénariste producteur, qui ne cesse de travailler pour le cinéma, la télévision, l'opéra ...

Plus de 15 ans après LA FAUSSE SUIVANTE, Benoît Jacquot et Mathieu Amalric se retrouvent pour un nouveau film, adapté du roman de Don DeLillo, The Body Artist.

Dans sa filmographie (52 films réalisés), on retrouve parmi ceux les plus plébiscités par le public, LA DESENCHANTEE, LA FAUSSE SUIVANTE, TROIS COEURS...

Le réalisateur ést venu présenter son film "A JAMAIS" dont la sortie est prévue le 7 décembre 2016

André MARIE

Le 3 novembre 2016

Alvaro Lavin pour le film de MARINA SERESESKY

Alvaro Lavin, outre le fait qu'il est le compagnon de Marina Sereski, est acteur, réalisateur de théâtre et producteur de cinéma. Il travaille activement dans le monde du théâtre depuis plus de 22 ans. Membre fondateur de la Compagnie Teatro Meridional, il y a dirigé plus de 35 spectacles. Au long de son parcours professionnel, il a reçu de nombreuses distinctions comme réalisateur et comme acteur, aussi bien pour la compagnie qu'il dirige que pour ses performances personnelles.

« La puerta abierta » est le premier long-métrage de l'actrice, scénariste et réalisatrice Marina Seresesky, argentine mais installée en Espagne, où elle a été finaliste aux Goya en 2012 avec le court-métrage « La boda ». Le film, tourné l'automne dernier est maintenant prêt à commencer sa tournée des festivals (après le prix du scénario déjà obtenu au récent festival mexicain de Guadalajara). Il s'agit d'une comédie dramatique scénarisée par Marina Seresesky qui se passe dans les arrière-cours d'immeubles de Madrid et parle de secondes chances et de la famille, ou plutôt des familles – biologiques ou choisies, toxiques ou libératrices.

En 2014, à l'occasion des 20e Rencontres, la réalisatrice était venue recevoir le Prix du Court Culture & Cinéma, pour son court-métrage LA BODA sélectionné l'année précédente.

{Programme des 22es rencontres]

Une interview de Marie Lalande dans le salon de l'hôtel Diana à Vence

Le 4 novembre 2016

CDAM - Cité des Arts en Méditerranée

Soirée conviviale et artistique

Au cours d'un dîner partagé (chacun apportant un plat ou/et une bouteille) avec les artistes du pays vençois et les artistes israéliens, Dror Karta, plasticien, et Lior Paz, musicien, venus pour rencontrer, créer, partager et tisser des liens avec nous tous. 

La soirée s'est déroulée au foyer Lacordaire, maison tenue par les sœurs dominicaines sous la direction de sœur Bernadette.

(suite à venir)

Le 4 novembre 2016

Pollutions électromagnétiques

Se protéger, pourquoi ? Comment ? 

Ce vendredi à 18h30 à la Maison des associations sise à la villa Berthe, avenue des Alliés à Vence, ils sont venus nombreux, après avoir bravé les intempéries d'un ciel fort pluvieux, assister à la seconde conférence organisée par l'Écologie Pour Vence sur les méfaits des ondes électromagnétiques.

Celle-ci est animée par Jean-Pierre Nobile, ancien chef d'entreprise sur les aspects sanitaires, Patrick Volpini, chercheur et électricien, Gilles Bosec, électricien et spécialiste de la protection des OEM, et Patrice Miran, adjoint à l'écologie à la mairie de Vence.

Après un rappel des dangers avérés des ondes électromagnétiques, il s'agit de donner aux participants les moyens de se protéger efficacement contre ces pollutions. 

Suite à un descriptif des constituants du bain électromagnétique auquel la plupart d'entre nous sommes exposés, avec la description des niveaux pour chaque source, sur les normes en vigueur et le déficit d'information du grand public sur la réalité des expositions, en particulier en intensité et en durée, de ses conséquences avérées et probables sur la santé, avec le témoignage d'une personne en ayant fait la douloureuse expérience pour un proche, nous avons assisté à un exposé des démarches et aménagements faits au domicile pour en limiter l'exposition au maximum, ainsi que des possibilités données à chacun de réduire l'exposition aux OEM par des choix simples et une hygiène de vie. 

Très concrètement, nous avons pu observer les aspects techniques de la protection : matériels et appareils de repérage, les moyens de prévention et de lutte contre le développement des sources d'OEM, les possibilités légales de s'y opposer, le cas du Linky, les possibilités de refus de l'installation. 

 

Une conférence très intéressante et édifiante rondement organisée par l'association "L'Écologie Pour Vence " .

Emmanuèle Pillard - Le Breton 

Copyright : VENCE-INFO-MAG 2015

 

VENCE-INFO-MAG est un journal d'actualité du moyen pays vençois.

Conformément aux dispositions des articles 6-III et 19
de la loi pour la Confiance dans l'Économie Numérique, nous vous informons que :
Le présent site internet est édité par :
L'Association "Vence-Info-Mag", dont le siège est situé :
199 avenue Alphonse Toreille - 06140 Vence - France
Adresse de courrier électronique : utiliser le formulaire de contact  -->
Tél. : 06.09.15.14.98

Directeur de la publication : Marcel Orengo

SIREN : 818 145 930

Hébergement : Wix.com Inc.
PO box - 40190 San Francisco - CA 94140 USA
tel : 1-800-600-0949